Olivier Dachkin interdit à ses coiffeurs de discuter politique ou religion

"Il est formellement interdit de parler politique ou religion avec les clients". Cette consigne, surprenante, est celle que le groupe Olivier Dachkin donne à ses employés. Elle est placardée en toutes lettres dans tous les salons de la chaîne.

Si un client commence à aborder un tel sujet, il est demandé au coiffeur de rapidement couper court à la conversation et d'aborder plutôt d'autres sujets tels que le temps, la coiffure ou la famille.

RTBF et Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK