Offres d'emploi: le profil de chauffeur d'autocar très recherché

L'autocar: un moyen de transport que les Belges apprécient pour partir en vacances. En 2018, près de 15.000 voyageurs belges ont été transportés par 300 véhicules. Ce weekend, nombreux sont ceux qui l'utiliseront pour aller skier sur les pistes enneigées. Pourtant, nous manquons cruellement de chauffeurs de ces véhicules. Le Forem a d'ailleurs identifié le métier de chauffeur d'autobus/autocar comme une fonction en pénurie en Wallonie. Le profil est particulièrement recherché dans les postes d'emploi...

Garantie d'emploi très élevée

Le Forem propose une formation gratuite (80h de théorie et 180h de pratique) pour devenir chauffeur d'autocar. Une formation qui se solde par de nombreuses offres d'emploi : "Comme le métier est en pénurie, les chances de décrocher un emploi sont très grandes. Pour le moment, nous avons 181 offres d'emploi pour chauffeurs d'autocar/autobus sur le site du Forem. L'année dernière, nous avons formé une centaine de personnes, mais nous allons élargir notre offre pour répondre à ce besoin du secteur", explique Thierry Ney, directeur de communication corporate du Forem. 

Des horaires difficiles...mais des voyages 

Si ce métier peine à trouver des candidats, "c'est parce que les horaires sont difficiles à gérer", explique Yannick scohy, formateur autobus et autocar au Forem. "Et puis, on ne fait pas beaucoup de publicité pour attirer les candidats, et les rémunérations ne sont pas toujours très attractives. Par contre, c'est un métier magnifique, parce qu'on voyage beaucoup, on découvre des cultures, on est un peu en vacances aussi", complète-t-il. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK