Oeufs contaminés: trois questions que vous vous posez sur le fipronil

Si les experts s'accordent sur son faible niveau de toxicité, le produit inquiète.
Si les experts s'accordent sur son faible niveau de toxicité, le produit inquiète. - © PIROSCHKA VAN DE WOUW - AFP

Le fipronil, ce produit que toute l'Europe connaît désormais suite à la contamination d'oeufs au fipronil, pose encore de nombreuses questions. Si les experts s'accordent sur son faible niveau de toxicité, le produit inquiète. Voici la réponse à trois questions que vous vous posez peut-être sur le fameux insecticide.

  • Pourquoi du fipronil a-t-il été utilisé dans les poulaillers?

La question est légitime puisqu'il existe d'autres insecticides qui permettent de protéger les élevages des poux rouges et des puces, et ceux-là ne contiennent pas de fipronil. Il existe aussi d'autres méthodes. "Personnellement, je ne connaissais pas l'existence du fipronil avant que l'on en parle dans les médias, confie Jean-Philippe Flamand, éleveur de poules pondeuses à Eghezée. Pour protéger mes poules des poux, j'utilise une méthode naturelle en introduisant un petit scarabée dans le poulailler qui mange les poux. Avant, on optait pour la technique d'allumer et d'éteindre la lumière du poulailler toutes les deux heures pour dérégler les poux, mais cela n'était pas bon pour les poules".

Mais pourquoi donc certains éleveurs ont-ils utilisé un produit interdit alors que d'autres méthodes et produits "propres" existent. Pour être plus précis, ce n'est pas du fipronil pur qui a été utilisé des les exploitations mises en cause. En fait, il s'agit d'un produit insecticide qui contient du fipronil. D'après Alain Masure, le directeur du service d'études de la FWA (Fédération Wallonne de l'Agriculture) qui est régulièrement en contact avec les éleveurs wallons dont l'exploitation a été bloquée suite à la présence de fipronil dans leur production, ces éleveurs assurent qu'ils n'étaient pas au courant que du fipronil était présent dans le produit qu'ils ont utilisé.

"Ils ont pris contact avec une société de désinfection (ndlr: la société mise en cause dans le scandale) qui a utilisé un produit dans lequel il y avait du fipronil, explique Alain Masure. Ce produit leur a été présenté comme plus efficace que les autres".

  • Depuis quand le fipronil était-il utilisé dans les exploitations mises en cause?

"Les producteurs wallons bloqués par l'Afsca ont traité leur élevage entre le mois de janvier et le mois d'avril 2017", assure Alain Masure. Qu'en est-il d'avant le mois de janvier 2017? "Il faudra voir ce qui ressortira de l'enquête".

A noter que lors de la commission conjointe de la Chambre sur les oeufs contaminés au fipronil, le député Ecolo Jean-Marc Nollet a révélé une facture prouvant, selon lui, que de grandes quantités de fipronil ont été livrées en Belgique à une entreprise travaillant dans le secteur avicole. La facture en question date de mai 2016.

>>> A lire également: Si je mange des œufs fortement contaminés au fipronil, suis-je en danger?

  • Quels sont les risques pour les poules si on ne les traite pas contre les poux rouges?

Précisons d'abord que si toutes les poules peuvent potentiellement être victimes de poux rouges, les conditions d'élevage en cage favorisent le développement des poux (promiscuité, manque d'hygiène, nombre élevé de poules). C'est pourquoi les gérants d'élevages intensifs de poulets en batterie sont plus concernés par le problème. Un problème qui peut devenir catastrophique pour ces éleveurs s'ils ne le traitent pas.

En effet, le pou rouge pompe le sang des poules, leur crête devient blanche et elles risquent la mort. Voilà pourquoi l'éradication des poux rouges dans les élevages est primordiale. C'est d'ailleurs probablement pour cette raison que les éleveurs mis en cause se sont laissés tentés par le produit "miracle" qui contenait du fipronil.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir