Objectif 16 buts: et si Krefel devait rembourser les télés vendues? Un budget de plusieurs millions d'euros

Chez ce vendeur d'électroménager belge et fier de l'être, la promo était spectaculaire. Pour autant que vous ayez acheté une télé grand format avant le 17 juin et que vous vous soyez inscrit sur leur site web, vous avez une chance de voir votre achat remboursé, TVA comprise. A condition que les diables marquent plus de 15 buts.

Sans donner de chiffre précis, la chaîne est très satisfaite de la promo. Elle a vendu des milliers de télés et risque donc de devoir payer... des millions d'euros. Mais chez Krëfel, ils ne sont pas fous, comme le dit l'autre publicité. Ils se sont donc assurés. 

Encore faut-il trouver un assureur prêt à couvrir ce risque. Dans le cas présent, il semble que Krëfel se soit adressé au marché anglais, qui a l'habitude d'assurer les bookmakersPour calculer la prime à payer, l'assureur se base alors sur les statistiques des joueurs et des équipes, sur son expérience passée et, aussi, sur son feeling.

Précision importante, qui figure dans le règlement du concours sur le site internet de Krëfel, l'enseigne ne donnera pas d'argent directement à ses clients... Mais bien des bons d'achats. "Le remboursement de la valeur des téléviseurs (TVA comprise) sera réalisé en'‘Krëfel e-voucher' (des bons d’achats)", indique ce règlement.

"Potentiel de sinistre"

Mais au feeling, si on venait aujourd'hui voir notre assureur, il n'accepterait sans doute pas de couvrir un tel risque. Parce que, avec 9 buts déjà inscrits, le potentiel de voir les diables en marquer au moins 16, ce que les assureurs appellent "le potentiel de sinistre" devient assez élevé...

Chez Plopsa, les trop bons résultats des diables n'ont pas fait les affaires non plus: lors de chaque victoire des Diables Rouges, le parc propose en effet des réductions de -10% par goal. Et donc, après les cinq goals enfilés aux Tunisiens, les billets se sont vendus à moitié prix... ce qui leur a fait une belle opération marketing malgré tout.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK