Nuit des étoiles filantes du 12 au 13 août : qu’est-ce que les Perséides ? Où les observer ?

Le spectacle des Perséides, pluie d’étoiles filantes, culminera cette semaine dans la nuit du jeudi 12 au 13 août. Cette pluie de météorites intense et constante pourrait nous offrir, selon la Nasa, entre 50 et 100 météores par heure. Mais en quoi consiste exactement ce phénomène ?

Chaque année, à la même période, notre planète Terre traverse un nuage de poussière d’une comète. Ce phénomène ponctuel est celui des Perséides. "C’est un peu une danse cosmique", d’après Yvan Fontaine, responsable communication à l’Euro Space Center de Transinne.

"Ici, pour les Perséides, il s’agit de la comète Swift-Tuttle. Et la danse cosmique fait que la Terre tourne autour du Soleil, et donc tout le monde est bien à l’heure chaque année, ce qui fait qu’on peut observer ce phénomène d’étoiles filantes."


►►► A lire aussi : Le radiotélescope Lofar révèle des milliers de galaxies pouponnières d’étoiles


Cela fait bien longtemps que ce spectacle fascine. Depuis toujours, pourrait-on presque supposer. "On imagine évidemment que l’observation des Perséides doit dater depuis que l’homme est l’homme et à l’occasion de voir ces étoiles filantes, que ce soit les Perséides ou d’autres pluies d’étoiles filantes pendant l’année", confirme Yvan Fontaine.

"Pour les étoiles filantes, on a des traces qui remontent à l’Antiquité grecque, par exemple. Ptolémée considérait que les étoiles filantes étaient en fait les dieux de l’Olympe qui soulevaient un peu le couvercle pour observer l’homme. Et en soulevant le couvercle des cieux, ils faisaient tomber des étoiles. Et comme les dieux nous regardaient, c’était le moment de faire un vœu."

Il faudra cependant attendre la Renaissance pour déchiffrer le phénomène et l’expliquer scientifiquement.

Quand les observer ?

Il y a des nuits durant lesquelles ces étoiles filantes sont particulièrement visibles. Nous sommes alors au cœur de ce nuage de poussière avec plusieurs dizaines d’étoiles filantes chaque heure.

Ce pic avait lieu la nuit du mercredi 11 au jeudi 12. Il se prolonge cependant cette nuit, du jeudi 12 au vendredi 13 août. "Mais c’est vrai qu’on peut en observer depuis le début du mois d’août déjà, et ici encore pendant quelques jours dans la semaine qui vient."

Le bonus : les conditions météorologiques étant favorables ce soir, les étoiles n’en seront que plus visibles.

Pour admirer ce spectacle, rendez-vous à partir de 22h30 ou 23 heures. "Quand l’obscurité est tombée et qu’on peut apercevoir notre voie lactée, c’est déjà le bon moment", recommande Yvan Fontaine. "Jusqu’au lever du jour, pratiquement. Ici, on peut facilement en observer jusqu’à 3 heures, 3h30 ou 4 heures du matin."

Quels lieux privilégier ?

Pour pouvoir profiter de la vue, il faut tout d’abord se trouver dans l’hémisphère nord. "Évidemment, puisqu’on n’a pas le même ciel dans l’hémisphère sud. Tout ce qui concerne l’hémisphère nord pourra donc regarder ce spectacle."

Autre conseil, s’éloigner des grandes villes. "On va essayer d’éviter tout ce qui est pollution lumineuse. Donc, au plus vous êtes éloigné d’une grande ville, au mieux ce sera."


►►► A lire aussi : La pluie d’étoiles filantes émerveille les passionnés de Montigny-le-Tilleul


À l’occasion de cette pluie de Perséides, l’Euro Space Center organise également un événement. "Il y a chaque année un événement qui est organisé, depuis 30 ans maintenant. Le mouvement vient de France et ça s’est étendu à notre pays. Et ici, à l’Euro Space Center, c’est la vingtième année qu’on organise cette nuit des étoiles."

Rassemblement à partir de 16h30, pour admirer ce soleil. "Et après ça, il y a toute une série d’ateliers qu’on va proposer aux jeunes et aux moins jeunes avant quelques conférences. Et le moment que tout le monde attend, c’est l’observation le soir des étoiles, mais aussi d’autres planètes."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK