Nouvelles mesures pour freiner le coronavirus : les enfants sont-ils compris dans le nombre de contacts à limiter?

Une réunion intergénérationnelle
Une réunion intergénérationnelle - © Justin Paget - Getty Images

A l'issue d'un Comité de concertation, le ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke (sp.a) a annoncé mardi un resserrement des règles visant à lutter contre la propagation du coronavirus. Dès le vendredi 9 octobre, chaque citoyen devra limiter ses contacts proches, soit les personnes avec lesquelles on entre en contact physique et avec lesquelles on ne respecte pas forcément la distanciation ni le port du masque, à trois personnes maximum par individu. Ce nombre maximum de personnes ne comprend pas les enfants de moins de 12 ans. Ces trois personnes devront être les mêmes pour une durée d'un mois.

Pour ce qui est des réunions privées, un maximum de quatre personnes a été aussi instauré. Chacun peut donc inviter quatre personnes chez soi, pas forcément ses "contacts rapprochés", mais en respectant alors la distanciation d'1,5 m entre chaque personne, ou à défaut en portant le masque, a expliqué Frank Vandenbroucke.


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


Le même chiffre est repris pour les activités non organisées hors de chez soi (visite d'un musée avec des amis, par exemple) et pour les tables des cafés, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur. Ces activités, et la présence autour d'une même table, devront être limitées à quatre personnes, sauf s'il s'agit d'un groupe de personnes vivant sous le même toit, avait aussi précisé mardi le ministre. Dans ce cas aussi, il ne faut pas compter les enfants de moins de 12 ans.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK