Nouveau succès pour les pass VisitWallonia, écoulés en quelques minutes

Une nouvelle distribution de pass touristiques VisitWallonia a eu lieu lundi 5 juillet. Comme la fois précédente, le succès a été au rendez-vous puisque l'ensemble des 25.000 sésames s'est écoulé en un peu plus de 20 minutes, a confirmé à Belga le directeur général adjoint de Wallonie Belgique Tourisme, Pierre Coenegrachts.

Les pass étaient accessibles à partir de 08h00 à la fois sur le site dédié et par téléphone pour les personnes n'ayant pas accès au numérique."Nous avons élargi notre offre depuis la dernière fois", se réjouit Pierre Coenegrachts. "Désormais, le bon de 80 euros peut-être utilisés dans environ 800 musées, parcs d'attractions, hébergements, etc. en Wallonie."

Problèmes de captcha

Si les problèmes de serveurs, qui avaient émaillé la première distribution le 5 mai dernier, ont été réglés, cette édition ne s'est pas déroulée sans accrocs. "Nous avons eu des problèmes là où on ne s'y attendait pas", confirme Pierre Coenegrachts. "Pour éviter les problèmes rencontrés précédemment, nous avions renforcé les serveurs et fait appel à un centre d'appel professionnel, mais nous avons rencontré des problèmes avec le Captcha, qui permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot, durant 5 ou 10 minutes. À cause de cela, il était impossible de valider les demandes et ça a donc décalé le début de la distribution".

Les personnes ayant obtenu un pass le 5 mai, n'avaient pas accès à cette fournée estivale. Limités à un par ménage, les 25.000 bons attribués ce lundi sont valables jusqu'au 31 août. "Pour ceux qui n'auraient pas réussi à mettre la main sur un pass, une centaine de bons de réduction valables toute l'année sont disponibles sur le site de Wallonie Belgique Tourisme", rappelle le directeur adjoint de Wallonie Belgique Tourisme.

Lancée dans l'optique de permettre aux Belges de profiter de la Wallonie à l'heure où la pandémie de coronavirus complique les voyages, le pass VisitWallonia est aussi un coup de pouce pour le secteur touristique. "L'objectif est de contribuer à relancer le secteur en proposant à nos concitoyens, qu'ils soient Wallons, Bruxellois ou Flamands, de profiter de l'offre touristique de notre pays", conclut Pierre Coenegrachts.

Sur le même sujet au mois de mai 2021:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK