Nouveau record pour l'épargne des Belges

La Banque nationale a fait les comptes. En juin dernier, 265,8 milliards d'euros reposaient sur des livrets d'épargne. C'est une augmentation de 2,17%, soit 5,6 milliards d'euros, par rapport au début de l'année. Les Belges sont donc de plus en plus économes et gardent une certaine confiance par rapport à ce type d'épargne. 

Pourtant, les taux d'intérets sont historiquement bas. 0,11%, c'est le taux pratiqué par la plupart des banques. Malgré cela, le compte d'épargne serait encore privilégié pour la facilité d'accès à la liquidité et pour leur sécurité. Les risques de perdre de l'argent sont minimisés.

Les Belges ne mettent tout de même l'entièreté leur argent sur des livrets d'épargne. Cela ne représente que 20% de leur patrimoine global. "Au total, on parle de 1350 milliards d'euros. Là-dedans, on compte le cash, les assurances groupe, les fonds de placement, ..." explique Philippe Ledent, économiste pour la banque ING. 

Selon cet expert, ce nouveau record au niveau de l'épargne est dû essentiellement à l'augmentation de la population. Le phénomène n'est donc pas prêt de s'arrêter dans un contexte économique pour l'instant favorable.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK