Nouveau record à Viva For Life: quelle est la santé de la charité en Belgique?

Que ce soit pour Viva For Life, pour Cap 48 ou le Télévie, les records de dons s'empilent pour les opérations caritatives. Dernier exemple en date, l'opération Viva For Life qui a récolté plus de 4.929.220 euros pour combattre la pauvreté chez les enfants, soit plus de 800.000 euros en plus qu'en 2017, une augmentation de 20% sur un an. 

Pour autant, ces opérations très médiatisées ne sont pas que la partie visible d'un iceberg immense en Belgique. A elles trois, Viva For Life, Cap 48 et le Télévie rassemblent environ 23 millions d'euros, soit à peine 10% du total des dons dans le pays. Côté flamand, la campagne "De warmste week" annonce 17.286.122 euros récoltés. Les derniers chiffres disponibles au SPF Finances annoncent près de 224 millions d'euros de don en 2016. Un chiffre en légère augmentation par rapport à 2014, 208 millions d'euros.

Les dons réguliers plus appréciés que les grandes vagues

L'un des organismes les plus importants de récolte de dons en Belgique, la Croix-Rouge, indique que le vrai combat est fidéliser les donateurs, notamment par des petits versements mensuels. Ils sont plus faciles à gérer que les grandes vagues de fin d'année. La Croix-Rouge qui indique recevoir environ 11 millions d'euros de don annuels, un chiffre assez stable. "Ils sont très importantes pour nous permettre de répondre aux demandes croissantes de la part de sans-abris mais aussi de familles de plus en plus précarisées, indique Marie Masset, chargée de communication à la Croix-Rouge. Avec 55€, nous pouvons déjà aider une famille de quatre personnes pendant un mois avec un panier de courses."

Un Belge sur huit est bénévole

Selon les derniers chiffres de 2016, 15,9% de la population belge connait un risque de pauvreté, soit près d'1,8 millions de Belges. Ce chiffre augmente de façon constante depuis 2010. Dans le même temps, le gouvernement fédéral dépensait moins que prévu dans la lutte contre la pauvreté. Sur les 100 millions d'euros prévu par le fédéral pour 2018, seuls 60 millions ont été utilisés. Mais comme dit l'adage, il n'y a pas que l'argent qui compte, le nombre de bénévoles en Belgique est aussi très impressionnant. Il y a plus d'1,2 million de bénévoles dans le pays, soit un Belge sur huit.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK