Nouveau départ pour les tests : comment les centres de dépistages et les laboratoires vont suivre ?

À partir de ce lundi, les personnes asymptomatiques (qui n’ont pas d’effet secondaire) peuvent à nouveau se faire tester. Cela concerne les personnes qui ont eu un contact à haut risque, mais aussi ceux qui reviennent de voyage, d’une zone rouge.

Ce n’était plus le cas depuis un mois. Souvenez-vous, les centres de dépistages et les laboratoires étaient débordés.

Aujourd’hui, c’est donc un nouveau départ. Un nouveau départ qui ressemble quand même, à peu de chose près, à ce qu’on a déjà eu.

Des tests après 7 jours au lieu de 5

La seule différence, c’est que la personne asymptomatique devra attendre 7 jours, et non plus 5, avant de pouvoir se faire tester : "On a vu, enfin ce sont surtout les scientifiques, que la période d’incubation du virus est quand même plus longue. Et si on teste le cinquième jour, on a découvert qu’on allait rater quand même 23% des gens positifs, mais qui ne le sont pas encore le cinquième jour", justifie Karine Moykens, responsable de ces tests au niveau fédéral.


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


La période de quarantaine, elle, passe à 10 jours (au lieu de 12 auparavant) pour les asymptomatiques. Et bonne nouvelle, si le test est négatif, on peut quitter cette quarantaine plus tôt.

De nouveaux laboratoires prêtent main-forte

La nouvelle plateforme fédérale permet aussi désormais de réaliser 90.000 tests par jour. De nouveaux laboratoires sont venus en renfort.

"On a trouvé quelques laboratoires universitaires qui vont maintenant aussi participer à ces tests COVID. D’un autre côté, il y aura des contacts avec ces laboratoires pour s’assurer qu’ils arrivent à suivre. Il faut savoir que l’on est déjà aujourd’hui à presque 70% des résultats qui arrivent déjà dans un délai de 24h. Il y a aussi encore presque 9% de délai de plus de 48h. C’est trop long ! Donc on y travaille encore".

Raison pour laquelle la quarantaine ne sera pas prolongée si la personne reste asymptomatique et qu’elle n’a pas encore de résultat.

La nouvelle plateforme vise également l’objectif des 110.000 tests par jour pour le début de l’année prochaine. Avec un résultat dans un délai de maximum 48h pour tous ces tests.

Extrait de notre journal télévisé de ce dimanche 22 novembre :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK