Nourrir les oiseaux en automne? Ce n'est pas vraiment une bonne idée

La saison automnale ne fait pas le bonheur des oiseaux. Ils ne trouvent plus assez de nourriture. Certains particuliers prennent donc l'initiative d'installer des mangeoires dans leur jardin. Est-ce une bonne idée? Pas forcément.

Chaque année à l'approche de l'hiver c'est le même rituel : Christiane remplit une mangeoire de graines pour les oiseaux. Un devoir, pour cette amoureuse de la nature. "Il est temps de soigner nos petits amis ailés afin qu'ils passent un bon hiver et que dès l'année prochaine ils puissent participer à notre écosystème, confie-t-elle au micro de la RTBF. C'est aussi pour le plaisir des yeux. C'est très agréable de voir ces petits oiseaux dans le jardin."

Nous sommes nombreux à installer des mangeoires dans nos jardins pour profiter de la présence des oiseaux en automne puis tout au long de l'hiver. Rien de répréhensible pour Sébastien Lezaca-Rojas, guide nature au Cercle des Naturalistes de Belgique. Mais il faut être bien conscient de ce que l'on fait et du risque de dépendance que cela crée chez les oiseaux.

"Les oiseaux ont besoin de nous parce qu'ils arrêtent de chercher de la nourriture, confirme ce spécialiste des oiseaux. Ils viennent toujours au même endroit. Ils prennent l'habitude. Si d'un coup vous arrrêtez de les nourrir, vous faites encore plus de mal que de bien. Vous pouvez presque les tuer."

Attendre le grand froid

Dès le mois d'octobre, de nombreux particuliers pensent bien faire en donnant à manger aux diverses espèces volantes. Mais c'est un peu trop tôt, mieux vaut attendre le mois de janvier et l'arrivée du gel.

Le guide nature poursuit : "Si vous voulez les faire venir chez vous, le moment à privilégier, c'est quand il fait vraiment froid. Une période prolongée de gel ou de neige par exemple."

Nourrir les oiseaux favorise surtout des espèces qui résisteront de toute façon à l'hiver, comme les mésanges. Or la plupart des graines vendues en magasin sont de trop mauvaise qualité pour leur être vraiment profitables. La meilleure manière de les aider reste encore d'entretenir votre jardin de la manière la plus naturelle possible.

"Le problème des oiseaux, c'est la dégradation de l'habitat, déplore Sébastien Lezaca-Rojas. Il faut favoriser les insectes, les haies, la nature non-gérée, non tondue. C'est le mieux à faire pour protéger les oiseaux."

Signalons enfin que certains arbustes présents naturellement en Wallonie, comme le cornouiller ou la viorne, apporteront abri et nourriture aux oiseaux tout au long de l'année.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK