Nostalgie des jouets: et aujourd'hui, où en est-on?

Saint-Nicolas lors de son arrivée à Anvers le 18 novembre 2017.
2 images
Saint-Nicolas lors de son arrivée à Anvers le 18 novembre 2017. - © KRISTOF VAN ACCOM - BELGA

S'il n'est pas simple de résumer les 17 dernières années en quelques lignes, force est de constater que beaucoup de jouets avec lesquels s'amusent les enfants aujourd'hui, sont l'évolution de ce qui a été créé autrefois. Ils sont souvent plus sophistiqués. Le Game Boy color est devenu la Nintendo Switch, la PlayStation 1 a cédé la place à la 4, les poupées agissent presque comme de vrais bébés, etc.

>>> Retrouvez tous les épisodes de notre série "la nostalgie des jouets" en cliquant ici

Toujours plus de réel, toujours plus de technologie. Il n'empêche que les jouets en bois restent indémodables, que les jeux de société ont toujours la cote et que certains fabricants font attention à créer des objets durables et respectueux de l'environnement (notamment ceux qui portent le label PEFC).

Une chose est sûre, il faut vivre avec son temps. Et comme, en ce 6 décembre, les enfants sont à l'honneur, il n'est pas trop tard pour passer un coup de smartphone à saint Nicolas. Pour les moins inspirés, voici quelques idées :

Les jouets connectés qui divisent

A chaque année ses nouveautés. En 2017, les catalogues de jouets proposent une nouvelle catégorie qui divise voire hérisse le poil de certains.

Grâce à une connexion Bluetooth, il est possible d'enregistrer des messages dans les nounours des enfants ou de contrôler certains objets via une application mobile. Une énième révolution sauf que Test-achats Belgique et le FBI mettent en garde les parents.

En effet, les données envoyées via l'application peuvent être compilées par certains fabricants. Aussi, la connexion sans fil facilite le piratage et rend les jouets manipulables à partir de n'importe quel téléphone et ce, sans restrictions d'accès. Du coup, toute personne malveillante peut se connecter à la peluche ou au robot des enfants situés aux alentours.

Evidemment, tous les jouets ne sont pas concernés et, même s'il faut être vigilant, rien ne sert de partir à la chasse aux sorcières.

Drones: le jouet professionnel

Bien qu'ils servent à beaucoup d'autres choses que l'amusement (reportage, défense, etc.), les petits planeurs télécommandés ont le vent en poupe.

Si leur prix dépasse encore parfois les 100 euros, les drones ont tendance à se démocratiser ces dernières années.

Capables de loopings aériens, robustes, légers, les modèles varient en fonction des envies, des moyens et du niveau de maîtrise que l'on a. Prise de photos, possibilité d'y insérer un Lego, le panel des possibilités est large. 

Si certains aimeront le faire voltiger par pur plaisir, d'autres prennent ça beaucoup plus au sérieux puisque des compétitions de haut niveau existent. 

Les dernières consoles à la mode

Si ça fait presque 30 ans qu'elles existent, les consoles de jeux vidéos ont plus que jamais la cote chez les enfants et les adolescents. Rien qu'en consultant un catalogue de jouets, plus de cinq pages sont consacrées aux consoles et aux jeux qui vont avec.

Playstation 4, Nintendo 2DS, Nintendo Switch, Xbox One, Wii,... Le tout en version XL, avec plus ou moins de mémoire, en différents coloris.

Impossible de calculer combien de jeux existent pour chaque console, des centaines certainement, des milliers tous appareils confondus. 

Création d'objets 3D

L'impression 3D permet de nombreux progrès que ce soit en médecine, en architecture, en automobile ou même en mode.

Le principe : un concepteur dessine un objet 3D grâce à un outil spécial relié à un ordinateur. Une fois terminé, un logiciel le découpe en différentes tranches et lance l'impression. Les empilements des couches crée un volume final.

Ce procédé professionnel et coûteux est désormais accessible aux enfants pour un prix tout à fait démocratique (une quarantaine d'euros). Il s'agit d'un stylo capable de produire un filament en plastique coloré qui, en se solidifiant rapidement, permet de créer des objets 3D. Une façon toute nouvelle de laisser court à l'imagination.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK