Nos voisins français toujours plus nombreux en Belgique

Bonne fête nationale aux Français, particulièrement aux Français de Belgique ! Ils sont toujours plus nombreux à se laisser séduire par notre pays, au point de venir y vivre. Alain Lefebvre habite en Belgique depuis une dizaine d’années. Peu après son arrivée, il a fondé le magazine "Juliette et Victor", un bimensuel destiné en première ligne aux Français de Belgique.

Un "décodeur" pour les Français

"Les Français qui arrivent en Belgique pensent qu’ils sont en France. Ce n’est pas du tout un département français. Il y a des mœurs différentes. Les repas ne sont pas pris aux mêmes heures, la langue n’est pas rigoureusement la même… C’est la raison pour laquelle nous avons créé un décodeur pour les Français !" explique Alain Lefebvre.

La première communauté étrangère

Depuis la création du journal en 2007, 100 000 Français supplémentaires ont débarqué en Belgique. Les lecteurs potentiels ne cessent de croître. De 2007 à 2015, le nombre de Français inscrits au Consulat général de France général à Bruxelles a augmenté de 49,1 %. La communauté française de Belgique est estimée à 230 000 – 250 000 ressortissants. Elle se place devant les Italiens et les Néerlandais.

Attrait pour le centre

Toujours selon les chiffres du Consulat général de France à Bruxelles, 55 % des Français résident au centre du pays (dans les deux Brabants ou à Bruxelles). Uccle arrive en tête du classement des communes de la capitale "les plus françaises" avec ses 8715 ressortissants inscrits sur les listes consulaires. Viennent ensuite Ixelles, Bruxelles-ville, Schaerbeek, Saint-Gilles et Etterbeek.

Les Français et la Wallonie

Les Français aiment également la Wallonie. Principalement les régions frontalières du Hainaut et les grandes villes comme Tournai, Liège et Mons. La répartition géographique des étudiants français en Belgique est très inégale. Pour l’année 2013 -2014, le consulat dénombrait seulement 433 étudiants français en Flandre contre 7500 en Wallonie et à Bruxelles.

Des briques françaises

Les Français n’hésitent pas à investir dans l’immobilier belge. Blandine Tallibert, elle-même française, travaille pour une agence dans laquelle 40 % de la clientèle est originaire de l’Hexagone. "Les Français ont confiance dans le marché belge, dans le rendement de l’immobilier. La Belgique offre de nombreuses possibilités d’investissement" explique-t-elle.

Attaché(e)s à la Belgique

Au-delà des avantages fiscaux indéniables, qu’est-ce qui motive les Français à venir s’installer chez nous ? France Soubeyran a travaillé pendant plus de 30 ans à la Commission européenne. Aujourd’hui retraitée, elle n’a aucunement l’intention de partir. "Je n’ai pas du tout envie de quitter la Belgique. Les Belges sont très gentils et leur surréalisme est très attirant. Il y a toujours des choses à découvrir" dit-elle.

Une qualité de vie

Grégoire Gervais d’Armagnac est parisien. Avec son épouse, il a ouvert il y a quelques années un restaurant aux saveurs françaises à Ixelles. "Ce qui m’a attiré en Belgique c’est la qualité de vie avec nos enfants. La cuisine française nous manquait. Nous avons concilié les deux !" dit-il.

La plupart des ressortissants français ont moins de 40 ans et sont actifs sur le marché du travail (plus de 70 %).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK