Nos fringues auront-elles notre peau? Le reportage de Question à la Une

Nos fringues auront-elles notre peau? C'est le thème de l'émission Questions à la Une diffusée ce mercredi soir sur la Une.Pour certaines mamans, habiller les enfants est un vrai défi.

Elanbo a deux ans et demi. Il y a deux mois encore, il pleurait toute la journée, et se grattait beaucoup. "Elano a sorti des plaques d’eczéma sur tout le corps, explique sa mère, Maïté Coras. Sur le dos, le ventre, les bras, les jambes... Il a fait des crises d’urticaire sur le visage. Mais ce qui était le plus important, c’était vraiment l’eczéma".

"C’était devenu insupportable pour moi de le voir comme ça, et pour lui, il en arrivait à ne plus pourvoir dormir". Maïté a été voir un allergologue. Parmi les substances testées, elle s'aperçoit que son fils est allergique au potassium ducromate, et au nickel sulfate hexahydrate: des produits que l’on retrouve dans des teintures textiles, des impressions textiles. Des substances qui viennent des vêtements.

Ces produits sont loin d’être anodins. "Chez cet enfant, il y a une allergie au chrome 63, qui est un cancérigène, explique Alfred Bernard, professeur à l'Unité de  toxicologie industrielle à UCL. Cela est bien documenté. Ici le caractère irritant du chrome 6 se traduit au niveau de la peau, et ça entraîne par une allergie".

Depuis qu’elle sait que les vêtements sont en cause, la mère d’Elano a fait un tri dans la garde robe de son fils. Et elle a du en écarter beaucoup.

Suivez le reste du reportage ce mercredi, sur la Une.

W. F., avec S. Duquenoy

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK