Nos forêts souffrent du réchauffement climatique, de nouvelles essences d'arbres à la rescousse

Nos forêts souffrent du réchauffement climatique, de nouvelles essences d’arbres à la rescousse
2 images
Nos forêts souffrent du réchauffement climatique, de nouvelles essences d’arbres à la rescousse - © Société Royale Forestière de Belgique

"Le hêtre souffre des sécheresses répétées. On observe des dépérissements de plus en plus inquiétants chez les chênes pédonculés. On sait que l'épicéas, qui a une importance économique majeure pour le sud du pays, n'est pas adapté aux sécheresses", explique Nicolas Dassonville, chargé de projet pour la Société Royale Forestière de Belgique.

L'impact du changement climatique est visible aujourd'hui dans nos forêts. Sécheresses et vents violents combinés aux attaques de ravageurs fragilisent les arbres. La biodiversité est en danger.

Des cèdres en Wallonie ?

Pour aider la forêt à s'adapter, la Société Forestière de Belgique et un groupe de scientifiques cherchent de nouvelles essences qui pourraient enrichir nos forêts. Un projet de réseau d'arboretums est lancé. Le but ? Lister des essences d'arbres de climats plus arides et les tester en Belgique sur des parcelles dédiées de 25 ares. L'acclimatation sera analysée, la qualité du bois et l'impact sur la biodiversité. L'idée est bien évidemment d'éviter d'introduire des espèces qui se révéleraient invasive.

Pour créer ce réseau d'arboretums, la Société Royale Forestière de Belgique recherche des parcelles de 25 ares à travers tout le pays ainsi que des financements. Le projet est soutenu par la Fondation Roi Baudouin.

Pour plus d'informations, vous pouvez vous rendre sur le site de la Fondation Roi Baudouin ou directement sur le site de la Société Royale Forestière de Belgique.  

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK