Norvège: Anders Breivik dénonce les inventions des psychiatres

Anders Breivik dénonce les inventions des psychiatres.
Anders Breivik dénonce les inventions des psychiatres. - © AFP

Anders Behring Breivik, qui tient à être reconnu pénalement responsable pour la mort de 77 personnes l'an dernier en Norvège, a accusé mercredi les experts-psychiatres d'avoir inventé des propos visant à le faire passer pour dément.

"Ce sont des inventions mal intentionnées", a déclaré Breivik en évoquant des passages de l'expertise psychiatrique qui avait conclu l'an dernier qu'il était psychotique.

"Ce n'est peut-être pas mal intentionné mais c'est en tout cas faux", a-t-il ensuite ajouté.

Mandatés par le tribunal d'Oslo pour examiner la santé mentale de l'extrémiste de droite, les psychiatres Synne Soerheim et Torgeir Husby avaient conclu en novembre dernier que Breivik souffrait de "schizophrénie paranoïde", un diagnostic plaidant pour un internement psychiatrique plutôt que la prison.

Ayant déclaré dans le passé qu'un internement psychiatrique serait "pire que la mort", Breivik veut être déclaré sain d'esprit et donc pénalement responsable pour ne pas voir son idéologie islamophobe être décrédibilisée par un diagnostic.

Une contre-expertise commandée par la justice après le tollé provoqué par cette première évaluation avait quant à elle conclu que le tueur est sain d'esprit, semant le trouble sur sa santé mentale réelle.

La question, centrale dans le procès de Breivik, devra in fine être tranchée par les juges dans leur verdict attendu en juillet.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK