Non, Christian Eriksen n’a pas fait d’arrêt cardiaque à cause du vaccin contre le coronavirus

Christian Eriksen a été victime d’un arrêt cardiaque et s’est effondré sur la pelouse du Parken Stadium de Copenhage, ce samedi soir. Peu après, des messages ont suggéré que le grave incident médical du joueur de l’équipe nationale de football du Danemark était lié à la vaccination contre le coronavirus. C’est faux, d’ailleurs le joueur de l’Inter Milan n’avait pas été vacciné contrairement à ce que certains internautes suggèrent.


►►► Cet article n’est pas un article comme les autres, il fait partie du projet de fact-checking "Faky". Pour en savoir plus sur Faky et le travail de fact-checking à la RTBF, cliquez ici.


A la 42e minute de jeu du match Danemark-Finlande du Groupe B de l’Euro de football, le joueur danois Christian Eriksen tombe sans choc ou contact apparent, les yeux écarquillés. Le joueur médian de l’Inter Milan, reste au sol de longues minutes, visiblement inconscient. Les soigneurs de la formation danoise et l’équipe médicale prévue pour la rencontre arrivent rapidement sur la pelouse et procèdent à un massage cardiaque. Le match est arrêté et les images font rapidement le tour de la planète, suscitant l’inquiétude d’une partie du public pour la santé du capitaine de l’équipe danoise.

Après quelques heures, les nouvelles sont rassurantes concernant l’état de santé du joueur. Le massage cardiaque a permis au joueur de reprendre conscience. Le match, suspendu jusqu’à 20h30, reprend, et se solde par une défaite des Danois (1-0).

Un lien suggéré entre l’accident et la vaccination contre le Covid-19

Rapidement, des messages apparaissent sur différents pour indiquer que le médian de l’Inter Milan, champion d’Italie cette saison avec Romelu Lukaku, aurait été vacciné et que son malaise cardiaque serait lié à cette récente vaccination. Sur Twitter, plusieurs utilisateurs indiquent même que l’international danois avait reçu une dose du vaccin Comirnaty de Pfizer. Un compte indique même qu’il aurait reçu une dose, douze jours auparavant, soit le 31 mai.

Ces informations autour de la vaccination du joueur et du lien avec son malaise cardiaque sont également relayées par des opposants ouverts à la vaccination comme le chanteur français, Francis Lalanne, sur un compte Twitter "en attente de certification".


►►► Vous voulez vérifier une info ou consulter les derniers articles de fact checking ? : Rendez-vous sur Faky, la plateforme de la RTBF pour lutter contre la désinformation


Willem Engel, leader d’un groupe néerlandais appelé "Viruswaarheid" qui estime notamment que le Covid-19 est aussi dangereux que la grippe saisonnière, a également mis en cause le vaccin contre le coronavirus dans un Tweet. "Un Danois vient de tomber mort au Championnat d’Europe, espérons qu’ils puissent le réanimer. L’expérience a échoué lamentablement. Parfois, avoir raison est le pire qui puisse vous arriver. Les injections doivent être arrêtées immédiatement", a-t-il écrit. Son message a depuis été supprimé par le réseau social.

Christian Eriksen n’avait pas été vacciné et n’avait pas le Covid

Giuseppe Marotta, l’administrateur délégué de l’Inter de Milan, au micro de Notti Europee sur la Rai 1 a répondu aux questions de l’équipe de Notti Europee, qui couvre l’Euro de football pour la chaîne publique italienne, au sujet du malaise cardiaque de l’international danois.

Marotta a rejeté les allégations de liens entre l’accident cardiaque de son joueur et le coronavirus. Le dirigeant des Nerazzurri a indiqué, autour de la 6e minute dans la vidéo de replay de l’émission, que Christian Eriksen n’avait pas été vacciné et qu’il n’avait pas eu le Covid. "Pour l’instant Eriksen est entre les mains de la Fédération danoise de football, nos médecins ont immédiatement pris contact avec leurs collègues danois. Eriksen n’a pas eu le Covid et n’a pas été vacciné. Le joueur a fait ses preuves, c’est un champion. Espérons qu’il pourra résoudre ces problèmes de santé.", a indiqué le directeur de l’Inter de Milan.

Ce dimanche, M. Lalanne a cependant diffusé un lien vers une interview du directeur médical de l’Inter Milan par La Gazzetta dello Sport. Cette interview de professeur Volpi, datée du 18 mai est supposée prouver que Christian Eriksen "a été vacciné avec l’Inter". L’homme y déclare simplement que ses joueurs seront vaccinés "avant le début de la prochaine saison", celle-ci commence fin août.

Par ailleurs, l’un des Tweets affirmant que le joueur danois avait été vacciné a été retiré par son auteur qui citait la radio italienne dédiée au sport "Radio Sportiva" : "L’information rapportée dans le tweet cité est fausse. Nous n’avons jamais fait état d’un quelconque avis du personnel médical de l’Inter concernant l’état de santé de Christian Eriksen. Merci à l’auteur du tweet de retirer le contenu, sinon nous serons obligés de prendre des mesures." La publication a depuis été effacée.

Pour rappel, l’UEFA n’a imposé aucune obligation vaccinale pour cet Euro de football et le Danemark n’a pas imposé aux joueurs de son équipe d’être vaccinés. Pour ce qui concerne les Diables Rouges, par exemple, certains joueurs n’ont pas souhaité être vaccinés pour des raisons personnelles ou bien parce qu’ils ont déjà été exposés au virus, relevait Het Laatste Nieuws avant le début de la compétition.

Une infection au coronavirus peut endommager le cœur

Depuis l’incident de samedi soir, l’état de santé du capitaine danois est "stable" et "il va bien". D’après le médecin du club, Piero Volpi, le joueur de 29 ans ne présentait pas de problème de santé particulier, encore moins au niveau du cœur. Malgré tout, il restera encore un jour ou deux à l’hôpital pour subir des examens complémentaires.

"Pour l’instant, nous n’avons pas d’explication", a déclaré le médecin de la sélection danoise, Morten Boesen, lors d’une conférence de presse. "Ses tests médicaux avant la compétition étaient tout à fait bons. Vous avez vu le match comme moi. Il s’est écroulé et nous ne savons toujours pas pourquoi. C’est l’une des raisons pour lesquelles il est toujours hospitalisé, pour comprendre ce qui s’est passé", ajoutant que les examens réalisés étaient "bons".

Sanjay Sharma de l’Université St. George de Londres, est l’ancien cardiologue du meneur de jeu danois dans son ancien club des Tottenham Hotspur. Il a également déclaré à l’agence de presse Reuters qu’Eriksen n’avait jamais eu de problèmes cardiaques pendant son passage en Premier League où il a joué de 2013 à 2020.

Le Professeur Sharma a déclaré qu’Eriksen avait passé des tests jugés "normaux" chez les Spurs depuis 2013, mais qu’à la vue du joueur tombant au sol, il avait brièvement craint que les médecins aient manqué quelque chose dans les analyses. "J’ai pensé : 'Oh mon Dieu ? Est-ce qu’il y a quelque chose là que nous n’avons pas vu ?'. Mais j’ai regardé tous les résultats des tests et tout semblait parfait".

"Depuis le jour où nous l’avons signé, c’était mon travail de le dépister et nous l’avons testé chaque année. Donc, certainement, ses tests jusqu’en 2019 étaient complètement normaux, sans aucun défaut cardiaque sous-jacent évident. Je peux en témoigner parce que j’ai fait les tests". Le cardiologue a cependant estimé qu’il était possible qu’Eriksen ait contracté un problème cardiaque silencieux depuis son départ de Tottenham en janvier 2020, même si l’Inter Milan devrait avoir effectué des contrôles similaires.

Les risques cardiaques liés au Covid ou à la vaccination

Sanjay Sharma a également déclaré au Daily Mail que certains joueurs pouvaient avoir souffert d’infections postcliniques après avoir contracté le Covid-19, ce qui aurait pu entraîner une "cicatrisation" du cœur et donc affaiblir celui de l’international danois. Mais ici, certains internautes anti-vaccins saisissent l’occasion de jeter le discrédit sur la vaccination en sous-entendant que celle-ci serait responsable de l’accident. Mais est-ce probable ?

Du côté des jeunes vaccinés aussi de rares problèmes cardiaques ont été signalés aux Etats-Unis par les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), la principale agence fédérale de santé publique du pays. Des signalements de myocardites, une inflammation du muscle cardiaque, ont été relevés chez des personnes ayant reçu un vaccin à ARN messager comme ceux développés par Pfizer/BioNTech ou Moderna mais la plupart d’entre eux "semblent être bénins", ont expliqué les CDC.


►►► À lire aussi : Découvrez l’ensemble de nos articles de fact checking


Ici, ce n’est pas le cas, selon les médecins qui suivent le joueur au quotidien, que ce soit dans son club de l’Inter de Milan ou en sélection nationale avec le Danemark le joueur n’était ni vacciné et n’avait pas eu le Covid. L’explication de ce malaise est donc à chercher ailleurs et l’on en saura peut-être bientôt davantage avec les nouveaux tests cliniques que va subir Christian Eriksen dans les prochains jours.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK