NLMK : une proposition de sortie de crise sur la table

un plan de sortie de crise est sur la table
3 images
un plan de sortie de crise est sur la table - © © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Une nouvelle réunion, mercredi matin, entre la direction de NLMK Clabecq, les syndicats, la Sogepa, les bourgmestres des communes concernées et le ministre wallon de l'Emploi, Pierre-Yves Jeholet, a permis de dégager "une proposition de sortie de crise" alors que le site en est à son 32e jour de grève, a affirmé le ministre régional, interrogé sur le sujet en séance plénière du Parlement de Wallonie, par le député socialiste Hassan Idrissi.

 

"Nous étions, jusqu'à présent, dans une situation qui semblait dans l'impasse. Mais la réunion de ce matin a été sereine, positive et constructive", avec une proposition de sortie de crise que les syndicats se sont engagés à présenter à leur base dans les heures qui viennent, a précisé Pierre-Yves Jeholet.Si elle est validée, cette proposition, dont les détails n'ont pas filtré, pourrait mener à la reprise du travail d'ici la fin de cette semaine, a-t-il encore indiqué.Mardi, le front commun syndical avait fustigé la direction, l'accusant de refuser de discuter des travailleurs qui seront contraints de partir.

 

Selon nos sources syndicales, la proposition faite aux travailleurs tient compte de "ceux qui partent et de ceux qui restent". Cette proposition sera présentée vendredi au travailleurs lors d'une assemblée générale. Dans la foulée un vote aura lieu pour décider de la reprise ou non du travail.

 

Mi-janvier, le groupe sidérurgique avait fait part de son intention de supprimer 290 emplois sur 576 sur son site de Clabecq tout en y annonçant un investissement de 18 millions, couplé à un investissement de 130 millions d'euros à La Louvière.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK