Nimy-Maisières: des ralentissements "normaux" sur l'E19 après une matinée embouteillée

Des ralentissements à cause du chantier, mais plus de grosses perturbations. La situation est redevenue normale sur l'autoroute E19 à hauteur de Nimy ce jeudi. L'axe qui relie Valenciennes à Bruxelles est rouvert dans les deux sens depuis 4h ce jeudi matin.

Un camion transportant un produit inflammable s'était renversé mercredi matin et avait provoqué la fermeture de l'autoroute. La reprise de la circulation, ce jeudi, n'a pas été simple, notamment en raison du nombre de camions qui ont repris la route dans la matinée.

Des camions garés sur des kilomètres

Les premiers automobilistes à réemprunter l'autoroute ont constaté la présence de nombreux camions. Des véhicules garés sur la bande d'arrêt d'urgence, voire sur la bande de droite de circulation, en amont des travaux, des deux côtés du chantier, sur des kilomètres.

Les camions ne sont pas partis aux premières heures, car ils doivent respecter des temps de repos: soit une plage de minimum 9h d'affilée par jour, soit une période de 24h obligatoire chaque semaine. Certains chauffeurs ont sans doute été tentés de prendre ces 24h de pause... de mercredi à jeudi vu que l'autoroute été bloquée.

Valoriser une journée de perdue

Il faut dire que les sociétés belges de transports se montreront sans doute compréhensives face à ce chaos sur l'E19. Leurs chauffeurs seront payés malgré tout. Mais les routiers étrangers, eux, ne sont parfois payés qu'au kilomètre parcouru. "Le travailleur qui ne roule pas selon les conventions du travail en vigueur dans les pays de l'Est n'est tout simplement pas payé", explique Michael Reul, secrétaire général de l'union professionnelle du transport.

Ces routiers étrangers ont sans doute préféré valoriser la journée d'hier comme une journée de repos. Mais quand ils repartent tous en même temps, à l'heure de pointe, ça crée des bouchons. Et c'est ce qui s'est passé lorsque la police fédérale les a invités à quitter leur emplacement ce matin. La police leur a délivré des attestations leur permettant de contrevenir aux obligations légales de repos.

Un camion-citerne renversé mercredi

Mercredi, l'autoroute a été fermée à hauteur du chantier de Nimy, ce qui a provoqué d'énormes bouchons, certains automobilistes sont restés bloqués jusqu'à 5 heures.

Le camion-citerne s'est couché sur la berme centrale et a déversé un produit dangereux des deux côtés de l'autoroute. Malgré les messages inforoutes, les automobilistes ont continué d'aller s'engouffrer dans le trafic.

Evacuer le camion et nettoyer la chaussée

Le produit, une résine, était hautement inflammable. Il a fallu trouver du matériel adéquat pour transvaser le reste du contenu de la citerne dans un autre camion. Le camion n'a été évacué que vers 17h30. Il a également fallu nettoyer la chaussée couverte de résine.

Très vite, il a été établi que les émanations de produit n'étaient pas dangereuses pour la santé mais qu'elle pouvaient être gênantes. 4600 SMS de Be-alert ont été envoyés aux riverains.

Journal télévisé 09/10/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK