Neige: un pic de 700 km de ralentissements ce matin sur le réseau routier

La situation a été particulièrement difficile pour les automobilistes ce vendredi matin sur les routes belges. Les intempéries hivernales ont créé beaucoup de ralentissements, avec un pic de 700km cumulés vers 9h50. C'est en provinces de Liège et Luxembourg que la situation a été la plus critique. Les transports en commun, particulièrement les bus, ont été aussi perturbés.

Interdiction temporaire aux camions de rouler sur l'E25/A602

La Cellule d’Action Routière a décidé de passer en phase d’alerte routière à 12h ce vendredi au vu des conditions météorologiques et de la situation sur l’autoroute E25. Concrètement, la circulation des poids-lourds de plus de 13 mètres est interdite  sur l’E25 (A602-A26) entre l'échangeur de Loncin et de Massul dans les deux sens.

"L’objectif de cette mesure est d’assurer au maximum la sécurité des automobilistes et des chauffeurs de poids lourds, de faciliter les opérations d’épandage et également de maintenir la circulation sur les routes régionales". explique le SPW, qui signale que cette mesure sera effective aux alentours de 13 heures, car cela demande des moyens logistiques et en hommes, notamment de la Police Fédérale de la route.

Pratiquement, les véhicules suivant ne sont pas concernés par la mesure:

  • Les véhicules affectés au transport de personnes (bus, cars, …)
  • Les véhicules assurant ou permettant d’assurer l’exécution d’une mission de service public essentielle et urgente ou transportant des marchandises indispensables à l’exécution de ces missions
  • Les véhicules équipés d’un système automatique permanent de mise en place de chaînes L’objectif de cette mesure est d’assurer au maximum la sécurité des automobilistes et des chauffeurs de poids lourds, de faciliter les opérations d’épandage et également de maintenir la circulation sur les routes régionales.

Situation difficile en région liégeoise

Ça reste très compliqué, voire saturé dans les provinces de Liège et de Luxembourg.

Le point noir en fin de matinée a été la E42 Mons – Liège, très touchée puisque les automobilistes roulaient au pas entre Andenne et Loncin, ce qui a fait exploser le temps de parcours avec deux heures environ pour effectuer ce tronçon. Certains problèmes de circulation ont subsisté cependant sur la E42 entre Malmedy et Saint-Vith, où les automobilistes roulent au pas.

Sur l’autoroute E25 Bastogne - Liège, la circulation a également été très difficile entre Bastogne et Liège avec des retards conséquents. Des camions se sont retrouvés en difficulté sur cet axe. On signale que des voies de circulation sont encore enneigées sur cette E25 dans la côte après le viaduc de Remouchamps vers l’Ardenne.

Réseau secondaire particulièrement glissant

Comme c’est toujours le cas avec ces conditions hivernales, on a dénombré de nombreux camions en ciseau ou en difficulté sur les autoroutes et nationales, dans les provinces de Namur, Liège et Luxembourg.

Des camions se sont trouvés en difficulté en province de Liège et de Luxembourg que ce soit sur les axes principaux ou secondaires. Quelques accidents sont également à dénombrer dans ces régions.

Le réseau secondaire reste tout de même particulièrement glissant et peu praticable dans de nombreuses régions des provinces de Liège, Namur et Luxembourg.

Durant la nuit et en tout début de matinée, de nombreux véhicules se sont retrouvés en difficulté, notamment une trentaine de camions à hauteur de Remouchamps.

Situation exceptionnelle

A 7h50, on comptabilisait presque 700 kilomètres de ralentissements cumulés. Il s’agissait d’une situation tout à fait exceptionnelle. Puis la situation a commencé à se décanter doucement, on comptait toujours 550km de bouchons sur le réseau belge à 9h50.

La situation restait particulièrement difficile dans les provinces de Liège, Namur et Luxembourg avec de nombreux véhicules et camions en difficulté. Les automobilistes ont par ailleurs été plus prudents, en réduisant leur vitesse, ce qui a allongé très fortement les temps de parcours. Au point d’atteindre ces 700 kilomètres cumulés donc.

Vers Bruxelles, les retards ont aussi été conséquents avec, à titre d’exemple, une retard d’environ 45 minutes sur l’E40 venant de Liège à 7h50.

Suivez toutes nos infos routes en direct sur le site mobilinfo:

Trafic Info: la carte des bouchons et radars en temps réel - RTBF

Pré-alerte routière en Wallonie

En Wallonie, c'est la phase de pré-alerte routière. En quoi consiste-t-elle. Explications de Paul Dewil, coordinateur du Centre Régional de Crise wallon.

"La phase de pré-alerte routière permet d’avoir à disposition des moyens de traitement des chaussées complémentaires, c’est-à-dire qu’on se concentre particulièrement sur les côtes et nous avons à disposition une série d’engins de traction qui permettent de dégager le plus rapidement possible les camions qui se seraient mis en ciseaux", nous précise-t-il.

En Flandre, c'est la Province de Flandre Occidentale qui se distingue, non pas par la neige mais par une violente tempête à la Côte: débris sur les routes et amas de sable en découlent.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK