La frontière fermée aux poids-lourds pour cause de neige, les transporteurs s'organisent

Neige: les camions ne pourront plus circuler en France à partir de 18h
Neige: les camions ne pourront plus circuler en France à partir de 18h - © JEAN-PHILIPPE KSIAZEK - AFP

C'est le retour de la neige en Belgique dès ce mardi soir, mais aussi en France. La dépression Gabriel devrait aborder nos voisins par l'ouest et touchera l’Ile de France et le Centre-Val-de-Loire. 

Suite aux chutes de neige annoncées, les poids-lourds de plus de 7,5T ne pourront pas circuler dans l'Hexagone.

Le SPW indique que les postes Frontières seront fermés (aux camions) à partir de 18H00 jusqu'au 30 janvier 2019 à 12H00.

Les axes concernés sont :  

- l'E17 Courtrai-Mouscron

- l'E429 Tournai-Lamain

- l'E19 Mons-Hensies,

ainsi que toutes les nationales menant aux frontières jusqu'à Couvin.  

L’accès reste possible via les postes frontières de la Province du Luxembourg (E411) et via le Grand-Duché du Luxembourg.

Le préfet du Nord de la France a de son côté signalé que les camions ne pourront plus circuler en France dès 18h00, afin d'éviter toute perturbation lors du pic de circulation de la soirée. Dans la région de Paris, les grands axes seront également interdits aux camions à partir de 19h.

Des répercussions dans les sociétés de transport

Chez Michel Logistics, à Houdeng-Goegnies, "c'est le branle-bas de combat au dispatching" confirme Didier Michel, le patron. "Nous prenons connaissance des mesures d'interdiction, et des prévisions météo qui évoluent. Une quarantaine de départements devraient être concernés par les averses de neige, le verglas. Cela a un impact évidemment, sur toutes nos livraisons! A cela s'ajoutent les interdictions de circuler, évidemment". Il faut prendre connaissance de la position des camions sur les routes de l'Hexagone. "Ils ont tous la capacité d'envoyer leur position précise, via l'ordinateur de bord. Nous les localisons facilement". Certains devront patienter sur la route. Il faut prévenir les clients, en Belgique et en France. "Nous avons décidé d'affecter à ce travail une personne à temps plein, afin qu'elle garde une vision générale de la situation et puisse éviter tout risque, à nos chauffeurs, et aux usagers de la route". Entre 40 et 50 camions "Michel Logistics" passent la frontière tous les jours. "C'est déjà la cata avec tous les travaux entrepris sur nos routes en ce moment, demain ça risque d'être...le bordel!" conclut notre interlocuteur.  

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK