Namur: Edda demande un peu de chaleur dans sa caravane

A 66 ans, Edda arrive difficilement à nouer les deux bouts. Elle est seule et essaye de s'en sortir avec une pension de 900 euros par mois. Elle se chauffe avec un petit poêle au pétrole mais ce n'est pas suffisant. Aujourd’hui, elle souhaite obtenir de quoi mieux se chauffer le temps que la météo s’adoucisse. Elle a par ailleurs aussi besoin de vêtements et de pétrole. 

La vie dans ces quelques mètres carrés mal chauffés n'est pas facile. Des taches d’humidité s’installent partout dans la caravane. Edda garde son manteau jour et nuit et elle répète : "j’aimerais tellement qu’on me fournisse du pétrole pour pouvoir passer cette période de froid. Oui ce serait bien ! "

I.L. avec Michel Toussaint 

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK