Namur : Maxime Prévot étend directement et largement le port du masque obligatoire sur le territoire de la commune

Le bourgmestre de Namur a donné une conférence de presse directement dans la foulée du Conseil national de sécurité de ce jeudi 23 juillet. Les nouvelles prérogatives données aux élus locaux ont directement été utilisées par Maxime Prévot pour annoncer la couleur : de très nombreux lieux namurois vont désormais se fréquenter avec un masque obligatoire.

En plus des marchés, des foires et des brocantes comme l’a annoncé Sophie Wilmès lors de la conférence de presse suivant le CNS, Maxcime Prévot a décidé de rendre le port du masque obligatoire sur le territoire de sa commune dans tous les lieux suivants :

  • Les bords de Sambre et de Meuse, y compris sur la passerelle l’Enjambée ;
  • La place du marché aux légumes et place Chanoine Descamps, places toutes deux fréquentées par de nombreux jeunes, population la plus touchée par les infections au Covid-19 lors de cette recrudescence de cas. Les rues adjacentes également : rue Saint-Jean, rue des Fripiers et rue de la Halle
  • Le samedi, le masque sera obligatoire dans tout le centre et donc le piétonnier, la rue de Fer, la rue d’Ange, rue des Croisiers et le passage Saint-Joseph.
  • Mais aussi le samedi : avenue Jean Materne à Jambes et rue Patenier à Salzinnes
  • Obligation de porter le masque lors de tout déplacement au sein d’un établissement Horeca. Pas lorsqu’un client est assis et consomme sa boisson ou son repas mais "par égard pour les autres clients et le personnel", le masque doit être porté lors pour tout mouvement : se rendre aux toilettes, aller payer à la caisse, sortir pour fumer une cigarette…
  • Dans les files devant les glaciers namurois à cause des longues files constatées dernièrement "avec le retour du beau temps" aux différents établissements de la ville.

►►► À lire aussi : Conseil national de sécurité : masque obligatoire dans les restaurants et cafés, listing des clients et night shops fermés à 22 heures


En plus du port du masque, le bourgmestre annonce un sens de circulation dans les rues commerçantes de la ville et singulièrement dans le piétonnier : "Chaque personne circulant dans ces lieux doit tenir sa droite pour éviter de se retrouver nez à nez avec des individus circulant dans le sens opposé". Pour fluidifier la circulation piétonne, les chevalets et autres obstacles sur les trottoirs (posés devant les magasins ou établissements Horeca notamment) sont interdits jusqu’à nouvel ordre.

Quand ?

  • Le port du masque et toutes les autres mesures seront d’application dès le samedi 25 juillet.
  • Sur le champ de la foire de Namur, ces nouvelles mesures prennent effet immédiatement. Pour aller sur les attractions, le masque est déjà obligatoire. Donc les clients doivent désormais le porter en permanence.
  • Sur les places du marché aux légumes et Chanoine Descamps et sur le quai de Sambre, ce port du masque prend effet dès vendredi 24 juillet à 17 heures pour respecter les mesures dans ces lieux considérés comme problématiques et éviter d’autres rassemblements que ceux constatés dernièrement. La police pourra dresser des PV.

Distance de sécurité dans les établissements Horeca

Il faudra désormais respecter 1 mètre de distance entre toute personne faisant partie de tablées différentes au sein d’un café ou d’un restaurant. Pas entre personnes d’une même table évidemment mais une distance "dos à dos". Cette mesure rentre en vigueur dès lundi pour laisser aux tenanciers le temps d’adapter leurs plans de salle ou de terrasse.

Fêtes de mariages et soirées dansantes

Elles ne sont toujours pas autorisées par le niveau fédéral et donc restent interdites à Namur ; "Seule la première danse des mariés est acceptée. Les soirées d’anniversaires ne peuvent pas non plus devenir des soirées dansantes et ne peuvent pas se tenir en dehors de la bulle sociale de la semaine, toujours pour respecter les règles édictées suite au Conseil national de sécurité".

Les buvettes doivent respecter strictement les mêmes règles que l’horeca : pas de fêtes, pas de consommations au comptoir.

Menaces de fermeture pour ceux "qui ne jouent pas jeu"

Le bourgmestre "remercie les nombreux établissements qui font tout pour respecter au maximum les règles", le bourgmestre Maxime Prévot prévient : "Certains ne jouent pas le jeu en ne respectant pas les règles de distance, ne portant pas de masques ou en ne respectant pas la fermeture obligatoire à 1h du matin. J’ai demandé à la police d’intensifier les contrôles et de me faire rapport dès qu’une infraction est constatée. Je ferai fermer l’établissement sans préavis et directement pour 24 heures à 48 heures voire plus si nécessaire".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK