Naissance du 1er bébé africain avec une méthode de FIV "low cost" développée par un Belge

Le docteur en fertilité belge Willem Ombelet
Le docteur en fertilité belge Willem Ombelet - © schaap.st

Le premier bébé africain conçu via le projet de fécondation in-vitro (FIV) à bas prix du docteur en fertilité belge Willem Ombelet est né lundi au Ghana, a-t-on appris mardi de l'hôpital limbourgeois Ziekenhuis Oost-Limburg (ZOL) de Genk, avec lequel ce médecin collabore. Le petit garçon est en bonne santé et pesait 3,3 kg à la naissance.

En Europe, 89 enfants en bonne santé sont déjà nés en Belgique, en Allemagne et aux Pays-Bas via la clinique de la fertilité de Genk, explique le professeur Ombelet, dont la méthode de FIV "low cost" a été dévoilée en 2014.

"Le premier succès en Afrique se faisait attendre", reconnaît-il. Une deuxième naissance, toujours au Ghana, est cependant prévue bientôt, se réjouit-il.

Avec une équipe d'experts en fécondation, ce médecin a développé une méthode rendant possible d'offrir un traitement pour FIV au prix d'environ 200 euros. Il souhaite surtout pouvoir venir en aide aux couples du tiers-monde rencontrant des problèmes de fertilité. Il y fait notamment face à des difficultés pour importer ses équipements mais aussi à l'opposition du puissant lobby de la FIV traditionnelle, qui voit d'un mauvais œil cette nouvelle méthode.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK