Naissance de triplés lionceaux au zoo d’Anvers, une première depuis 9 ans

Trois lionceaux sont nés au zoo d’Anvers la semaine passée, a fait savoir le parc animalier mardi. La dernière naissance de lionceau datait de 2012. La jeune lionne Tasa a mis bas la semaine dernière. Les trois lionceaux sont en bonne santé. Le père des petits est le lion Nestor, lui-même né au zoo d’Anvers en 2012. Aucun lionceau n’était né dans le parc animalier depuis lors.

Les lionceaux seront visibles en août

L’arrivée des trois lionceaux est une bonne nouvelle pour la préservation des lions d’Afrique occidentale et centrale, gravement menacés par la chasse, le braconnage, la perte de biotope ou encore l’empoisonnement. Le zoo d’Anvers participe au programme d’élevage européen de cette espèce menacée.

"La période de gestation d’une lionne est de 100 à 112 jours. Pour s’assurer que tout se déroule bien, elle a été séparée du reste du groupe il y a deux semaines. Dans la nature, elles s’isolent également pour pouvoir accoucher en paix. Nous voulions également lui offrir cette possibilité ici", affirme Daan, soignant au sein du zoo.

La première portée d’une jeune lionne n’est jamais sans risque, selon le zoo. "La mère inexpérimentée peut mal évaluer la situation ou arrêter de donner du lait. La réaction des autres lions envers les lionceaux est également imprévisible pour l’instant. La présentation des nouveaux animaux se déroule en plusieurs étapes et est suivie de près par le soignant."

Si tout se passe bien, les visiteurs pourront apercevoir les lionceaux dès le mois d’août.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK