Musulmans et non-musulmans rompent le jeûne ensemble grâce à "Iftarons.be"

Chaque soir durant le mois de ramadan, les musulmans rompent le jeune peu avant 22h. Un rituel que certains ont décidé de partager avec des non-musulmans. Plusieurs dizaines de familles ont déjà joué le jeu.

Mettre l'accent sur le dialogue

Depuis 2010, Fedactio, la fédération des associations actives de Belgique, invitait ses membres à accueillir des voisins autour de l'iftar, la rupture du jeûne. Pour la première année, tout un chacun peut y participer en s'inscrivant sur le site "Iftarons.be".

A travers cette initiative, Fedactio dit vouloir "mettre l’accent sur le dialogue, la diversité, le pluralisme, le vivre ensemble, le partage et l’hospitalité en incitant à la rencontre et la convivialité."

L’initiative a pour but de favoriser la création de liens entre différentes communautés. Tous les citoyens qui le désirent peuvent être reçus chez des musulmans. Cette année, ils sont déjà 500 à s'être inscrits.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK