Mortalité massive des poissons, algues toxiques... le réchauffement climatique menace l'écosystème des lacs

Les étés de plus en plus longs provoquent un manque d'oxygène dans l'eau des lacs et menacent leurs écosystèmes, selon une équipe de recherche européenne dont fait partie le climatologue Wim Thiery, de la VUB. Le changement climatique allonge la période de formation de couches d'eau chaude au-dessus de couches plus froides et fait ainsi diminuer la teneur en oxygène.

Au printemps, la surface d'un lac se réchauffe et une couche d'eau chaude se superpose à des couches plus fraiches, plus profondes. Quand elles se mélangent mal, cela empêche l'oxygène d'atteindre le fond du lac.

Mortalité massive des poissons

Le phénomène peut provoquer une mortalité massive des poissons, qui migrent vers les eaux plus profondes et plus fraiches en été. Le manque d'oxygène peut aussi permettre à des algues toxiques de proliférer.

"Avec des étés plus longs et plus chauds, cette stratification se poursuit à l'automne, ce qui a des effets profonds sur l'écosystème des lacs", souligne Wim Thiery.


A lire aussi: Greta Thunberg accuse les dirigeants d'"ignorer" le changement climatique


Les chercheurs se sont servis d'une série de modélisations pour prédire leur stratification jusqu'en 2099, en fonction de différents scénarios d'émissions de gaz à effet de serre.

Si celles-ci continuent à augmenter, la stratification commencera 22 à 7 jours plus tôt et se terminera 11,3 à 4,7 jours plus tard, ce qui prolonge le phénomène de 11,7 à 33,3 jours par an. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK