Mort de John Glenn: les "7 pionniers" spatiaux américains sont tous décédés

Mort de John Glenn: les "7 pionniers" spatiaux américains sont tous décédés
10 images
Mort de John Glenn: les "7 pionniers" spatiaux américains sont tous décédés - © HANDOUT - AFP

Avec la disparition de John Glenn jeudi, à l'âge de 95 ans, les sept premiers astronautes américains choisis pour le programme spatial pionnier en 1959, surnommés les Mercury Seven, sont à présent tous décédés, mettant fin à un chapitre glorieux de l'histoire américaine.

Ces sept pilotes, dont plusieurs ont été dépeints dans le film "L'Etoffe des héros" ("The Right Stuff" de Philip Kaufman), ont prouvé que les vols spatiaux étaient possibles et ouvert la voie à la génération suivante d'astronautes qui ont posé le pied sur la Lune.

Premier Américain dans l'espace, Alan Shepard a décollé le 5 mai 1961 à bord de la capsule Freedom 7 pour un vol suborbital à 186 kilomètres d'altitude, avant de revenir atterrir sur Terre.

Il a par la suite commandé Apollo 14 en 1971 pour le troisième alunissage, et est devenu le cinquième homme à poser le pied sur la Lune.

Il est décédé en 1998 à l'âge de 74 ans d'une leucémie.

Premier Américain à tourner en orbite autour de la Terre, John Glenn a effectué trois rotations autour de notre planète le 20 février 1962 pour un vol qui a duré un peu moins de cinq heures.

Il a ensuite été élu sénateur de l'Ohio de 1974 à 1999 mais a pu goûter à nouveau aux joies de l'espace, à l'âge de 77 ans, lors d'une mission de neuf jours en 1998 à bord de la navette Discovery.

Il est décédé jeudi à 95 ans. Sa santé avait décliné ces dernières années et il avait notamment subi une opération du cœur en 2014.

Virgil 'Gus' Grissom a été le premier homme a être envoyé dans l'espace à deux reprises. Il a d'abord volé sur le second vol suborbital en 1961, après Alan Shepard, avant de piloter la première mission Gemini en 1965, qui fut la première à modifier son plan de vol initial.

Virgil Grissom et deux autres astronautes sont morts en 1967 dans l'incendie d'une capsule spatiale lors d'un test au sol avant la mission Apollo 1, qu'il aurait dû commander.

Scott Carpenter était le remplaçant de John Glenn au cas où celui-ci n'aurait pas pu voler en février 1962 et il est devenu le deuxième Américain à tourner en orbite autour de la Terre trois mois plus tard, en mai 1962.

Après trois rotations autour de la Terre dans la capsule Aurora 7, il a raté sa zone d'atterrissage d'environ 400 km.

Il a ensuite quitté la Nasa et participé à un programme de la Navy sur l'exploration sous-marine.

Il est décédé en 2013 d'une crise cardiaque à l'âge de 88 ans.

Gordon Cooper a volé en 1963 sur la dernière mission Mercury et est devenu le dernier Américain à voler en solo dans l'espace. Sa capsule Faith 7 a tourné 22 fois autour de la Terre, une mission qui a duré plus d'une journée.

Son second vol spatial en 1965 à bord de Gemini 5 a duré huit jours, établissant un record de longévité dans l'espace pour l'époque. Gordon Cooper est donc devenu le premier Américain... à dormir dans l'espace.

Il est décédé en 2004 d'une insuffisance cardiaque à 77 ans.

Walter Schirra est devenu le premier homme à voler sur les trois types initiaux d'appareils spatiaux américains, Mercury, Gemini et Apollo.

Il était commandant et pilote de Gemini 6 en 1965 pour le premier rendez-vous orbital, réussissant à s'approcher à quelques dizaines de centimètres de Gemini 7.

Il a aussi commandé Apollo 7 en 1968.

Il est décédé d'une crise cardiaque alors qu'il était traité pour un cancer abdominal en 2007, à 84 ans.

Donald Slayton avait été choisi d'abord pour la première mission Mercury mais il n'avait pas pu voler en 1962 en raison d'une arythmie cardiaque. Il est devenu directeur des équipages de vol pour la Nasa avant de finalement recevoir l'autorisation de voler 10 ans plus tard.

En 1975 il était à bord de la première mission spatiale conjointe avec l'Union soviétique, Apollo-Soyouz Test Project, premier amarrage de vaisseaux américain et russe dans l'espace.

Il est décédé en 1993 d'une tumeur cancéreuse à 69 ans.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir