Monseigneur Léonard entarté à Louvain-la-Neuve

Mgr. Léonard entarté à LLN
Mgr. Léonard entarté à LLN - © RTBF

André-Joseph Léonard a subi mardi soir à Louvain-la-Neuve un nouvel attentat patissier. Le primat de Belgique participait à un débat sur le thème "Concilier science et foi : est-ce bien raisonnable ?". Malgré la présence d'un service d'ordre, il n'a pu éviter les quatre tartes à la crème.

Monseigneur Léonard est tombé dans une embuscade pâtissière alors qu'il se rendait à l'Université catholique de Louvain-la-Neuve (UCL), à un débat avec le professeur de physique théorique Jean Bricmont sur le thème "Concilier science et foi, est-ce bien raisonnable ?", explique Noël Godin, l'entarteur belge n°1.

"Une première tarte à la crème a atterri sur son visage au moment où il entrait dans le bâtiment universitaire. Une fois débarbouillé, André-Joseph Léonard a pu gagner sans encombre l'auditoire Coubertin où on l'attendait. Mais à peine le primat avait-il pénétré dans les lieux qu'il recevait de plein fouet trois nouvelles tartes dégoulinantes", poursuit-il.

Les quatre jeunes qui ont pris part à cette opération pâtissière avaient déjà entarté Eric Zemmour et Melchior Wathelet plus tôt cette année, précise le communiqué, en concluant par le célèbre cri de guerre de Georges Le Gloupier, adapté à la victime ecclésiastique: "Entartons, entartons l'homophobe ratichon!"

Noël Godin est à l'origine des entartages de Jean-Pierre Chevènement, Bernard-Henri Lévy, Nicolas Sarkozy, Bill Gates et bien d'autres "pompeux cornichons", rappelle-t-il. "Je n'étais pas physiquement présent mardi soir lors de l'entartage, car ma présence peut faire capoter une telle opération", confie-t-il. "Mais cela me manque et je m'apprête à frapper à nouveau un gros coup, à l'étranger."

Belga

Regardez la vidéo ci-contre.
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK