Mons : l'expo Roy Lichtenstein prolongée jusqu'au 18 avril 2021

C’est l’un des événements culturels de l'année : l’expo du maître du Pop Art américain, Roy Lichtenstein au Musée des Beaux-Arts de Mons (BAM). Son coup d’envoi initialement prévu le 31 octobre avait été gâché en raison de l’annonce du deuxième confinement.

A partir de ce samedi 5 décembre, le public pourra enfin découvrir la centaine d’œuvres de l’artiste américain au style inimitable. Soulagement pour l’équipe du BAM : tous les prêteurs ont accepté de laisser les œuvres plus longtemps au sein du musée montois qui peut ainsi prolonger l’exposition jusqu'au 18 avril 2021. "Les œuvres viennent surtout des Etats-Unis. Il a donc fallu renégocier avec tous les prêteurs pour défendre l'idée que notre magnifique expo devait être prolongée. C'était pas gagné mais ils ont tous spontanément accepté", explique le directeur du BAM, Xavier Roland.

Le décor des Z’amours, c’est lui !

Reconnaissable au premier coup d’œil, l'art de Roy Lichenstein a attiré et influencé des générations de créateurs, de la peinture à la publicité en passant par la photographie, le design et la mode. "Pourtant, le grand public associe le pop art à Andy Warhol mais très peu connaissent le nom de Roy Lichtenstein", déplore Arnaud Godart, historien de l’art et chargé de production au BAM. Le travail de l’artiste américain a été popularisé chez nous grâce au décor du jeu Les Z’amours diffusé sur France 2.

Véritable réflexion sur la société de consommation et la grande distribution, l’exposition "Visions multiples" présente un parcours rétrospectif lié aux thématiques chères à l’artiste : objets, figures féminines, bande dessinée. Ses œuvres s'inspirent essentiellement de la publicité et de la bande dessinée.

Port du masque, respect de la distanciation sociale de 1,5 m entre les visiteurs, les mesures sanitaires restent de mise. Enfin, les visiteurs sont invités à acheter leur billet en ligne via le site www.visitmons.be ou par téléphone au 065/33.55.80. 25 personnes seront autorisées toutes les 30 minutes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK