Monde: les réactions de la rue suite à l'incursion israélienne

RTBF
RTBF - © RTBF

Un peu partout des manifestations se déroulent en solidarité avec les palestiniens ou pour demander un cessez-le-feu. Partout en Europe mais aussi au Proche-Orient et en Afrique du Nord.

 A Anvers, une association militant pour l'émancipation des musulmans "Vereniging voor Ontwikkeling en Emancipatie van Moslims" (VOEM) a organisé une manifestation. La police a procédé à 13 arrestations administratives. 1200 personnes se sont rassemblées sur les marches de la bourseà Bruxelles. Quelques jeunes ont tenté de lancer des pierres dans les vitrines mais la police est intervenue et a hermétiquement isolé le groupe. Des organisateurs de la manifestation ont également réussi à les dissuader de poursuivre dans cette voie et les ont convaincus de rentrer à la maison. Selon la police locale, sept arrestations ont eu lieu, dont cinq judiciaires. Quelques voitures ont été endommagées. Samedi, une équipe de RTL-TVI avait été menacée. Durant la manifestation, des slogans mettaient en cause le peuple juif, l'Union européenne et les gouvernements arabes. La circulation a quant à elle été fortement perturbée dans le centre de la ville.Des manifestations contre l'offensive israélienne ont rassemblé des dizaines de milliers de Marocains à Rabat. Près de 5000 Libyens à Tripoli et autant d'Australiens à Sydney et Melbourne. Des milliers d'islamistes ont également manifesté en Indonésie, plus grand pays musulman de la planète.

Des dizaines de milliers de Turcs ont défilé à Istanbul, à l'appel d'un petit parti islamiste, qui a revendiqué 700 000 manifestants. A Beyrouth, des heurts ont opposé une centaine de manifestants et la police devant l'ambassade américaine au Liban. De 300 à 400 personnes se sont par ailleurs rassemblées à Genève.

A Paris, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées pour soutenir "l'action d'auto-défense d'Israel" et célébrer "la mémoire des victimes israéliennes du Hamas". Les manifestants étaient 4.000 selon la police, 12.000 selon le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), à l'origine du rassemblement.

A Londres, les manifestants ont formé l'un des plus importants défilés dans la capitale britannique depuis ceux organisés contre la guerre en Irak. Les manifestants étaient entre 10.000 et 12.000 selon la police, et plus de 60.000, selon la coalition pacifiste Stop the War, l'un des organisateurs de la manifestation.

Plusieurs personnalités, comme la chanteuse Annie Lennox et l'ancien maire travailliste de Londres, Ken Livingstone, menaient le cortège. Les manifestants ont lancé de vieilles chaussures contre la grille qui barre l'accès à Downing Street, la rue de la résidence du premier ministre Gordon Brown.

En Allemagne, les manifestants étaient environ 7.500 à Berlin, selon la police, et 4.000 à Düsseldorf.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK