Miss météo 2.0: les applis donnent-elles vraiment la couleur du temps?

A quelle heure allumer le barbecue? Quelle température à la terrasse de mon café préféré ? Pourrais-je tondre la pelouse ce samedi? Dois-je emporter un parapluie? Les orages vont-il frapper mon village ce soir? Autant de doutes que les applis météo sont censées lever en un petit clic ou en un tapotement de doigt.

Et comme le temps reste une préoccupation quotidienne, on est tous très vite devenus accro: "pour savoir comment je vais m’habiller", nous confie cet homme ou "pour voir comment habiller mes enfants… mais les prévisions ne sont jamais correctes" raconte cet autre passant.

En effet, la comparaison est amusante: toutes les applications ne donnent pas forcément les mêmes informations. Pour les spécialistes, c’est tout à fait normal car les données météo ne suffisent pas, il manque l’interprétation du prévisionniste. A l’IRM, Jean-Marc Linden, le confirme : " Pour avoir une idée globale, c’est parfait. Mais pour les phénomènes dangereux, rien ne battra l’humain. Il y a la base donnée par la machine, mais il faut interpréter et ça les machines ne savent pas encore le faire"

Bref, avoir quelques indices sur le temps qu’il fera, c’est toujours utile. Mais rien ne remplacera cette philosophie résistante à tous les effets du temps: accueillir les évènements comme ils se présentent.

Thi Diem Quach et Jonathan Bradfer

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK