Vents violents, incendies, pannes d'électricité: le bilan d'un jeudi 25 juillet historiquement chaud

Mini-tempête, incendies, pannes d'électricité : le bilan d'un jeudi 25 juillet historiquement chaud
Mini-tempête, incendies, pannes d'électricité : le bilan d'un jeudi 25 juillet historiquement chaud - © Belga - D.R. - Brandweerzone Vlaams-Brabant West

Après une journée de jeudi historiquement chaude, la chaleur devrait être moins étouffante ce vendredi. Les pics de température ont provoqué de nombreux embarras ces dernières heures.


►►► À lire aussi : les prévisions météo pour ce vendredi


Le réseau ferroviaire a été sérieusement perturbé. Plusieurs trains, SNCB et Thalys, sont restés bloqués à la suite de problème avec les caténaires. La société Thalys s’attend à de nouvelles perturbations et retards ce vendredi, au point de décider de bloquer temporairement les ventes de tickets. La société conseille aux passagers déjà munis de billets de déplacer leur voyage.

À la gare de Gand, les services de secours ont dû prendre en charge des passagers qui avaient fait un malaise après avoir embarqué dans des trains bondés et non climatisés depuis la Côte.


►►► À lire aussi : Le réseau ferroviaire mis à rude épreuve par les fortes chaleurs


Des perturbations sont encore prévues ce vendredi. "En raison des températures élevées, certains trains P ne circuleront pas ce vendredi 26 juillet", peut-on lire sur le site internet de la SNCB. La liste complète des trains supprimés est à retrouver en cliquant ici.

Brussels Airport présente ses excuses et offre… 50 euros

A l’aéroport de Bruxelles-National, le travail des bagagistes a été ralenti par la chaleur. "Le travail est très lourd pour les personnes chargées de transporter les bagages", expliquait le compte Twitter de l’aéroport sur le coup de 18h, en réponse à un voyageur qui s’interrogeait sur les retards. En guise de geste d’excuses, le gestionnaire de l’aéroport offre aux clients lésés un bon d’achat de 50 euros "que vous pourrez utiliser lors de l’un de vos prochains voyages depuis Brussels Airport".

A Hal (Brabant flamand), une courte tempête a provoqué pas mal de dégâts. Les secours ont enregistré 70 appels pour des arbres arrachés, ou des véhicules endommagés. Le vent a aussi soufflé en d’autres endroits du pays, notamment en Brabant wallon. En début de soirée, des vents forts ont atteint plusieurs communes brabançonnes, nécessitant une cinquantaine d’interventions des pompiers, essentiellement pour des voiries encombrées par des arbres et branchages.

Des hectares partis en fumée

Un important incendie a mobilisé les pompiers, jeudi après-midi, dans les campagnes de Baisy-Thy, dans l’entité de Genappe. Le feu a détruit une vingtaine d’hectares d’une culture de froment à Baisy-Thy, dans un périmètre compris entre la nationale 5, la rue Godefroid de Bouillon et la rue Longchamps. Des maisons ainsi que plusieurs commerces ont été temporairement évacués par mesure de sécurité. Le plan communal d’urgence a été enclenché vers 16h30 avant d’être levé une heure plus tard, a indiqué le bourgmestre Gérard Couronne.

Enfin, une partie de la Wallonie picarde a été privée d’électricité jeudi soir. Les régions de Mouscron et de Tournai ont été touchées. A Mouscron, il semble qu’un incendie dans une cabine électrique soit la cause de cette coupure. Les Mouscronnois ont été privés d’électricité pendant environ deux heures. On ignore si l’incendie est lié ou pas à la vague de chaleur, mais après l’intervention d’Orès tout est rentré dans l’ordre vers 23h.

Citernes sous pression et rafales de vent

Dans le Tournaisis, les pompiers ont dû faire appel à des renforts pour répondre au téléphone. Les hommes du feu ont notamment dû refroidir des citernes à gaz chez des particuliers à Leuze, Lessines, Tournai, Mouscron et Péruwelz. Le gaz montait en pression à cause des températures.

Les pompiers ont aussi été appelés à Leuze, pour du bétail qui souffrait de la chaleur. Mais là, ils n’ont rien pu faire. Un agriculteur a perdu plusieurs taureaux, morts de chaud.

A la suite des rafales de vent de la soirée, les pompiers déblayaient encore tôt ce vendredi matin des routes où des branches sont tombées. C’était le cas vers 4h30 sur l’autoroute E42 à Vaulx, ainsi qu’à Estaimpuis, rue du château d’eau, aux alentours de 6h20.

Vidéo : incendie dans les champs à Baisy-Thy ce jeudi 25 juillet

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK