Mini-Europe pourrait déménager à Braine-l'Alleud ou Courtrai

Mini-Europe pourrait déménager à Braine-l'Alleud ou Courtrai, a confirmé vendredi le propriétaire Thierry Meeùs après que la formation N-VA de Courtrai a annoncé sa volonté d'accueillir le parc d'attractions. Le Montenegro est également candidat.

Mini-Europe et Océade sont priés de quitter le plateau du Heysel, qui est sujet à réaménagement. La décision est connue depuis février. Le propriétaire Thierry Meeùs est donc à la recherche de nouveaux lieux d'accueil pour ses parcs d'attractions.

Dans la journée de vendredi, le porte-parole de la formation N-VA de Courtrai, a confirmé que des discussions avaient été entamées en mai avec Thierry Meeùs pour accueillir l'activité touristique. Il y aurait également de la place pour Océade. Le bourgmestre de Courtrai Stefaan De Clerck (CD&V) souligne qu'il n'exclut pas l'option sous certaines conditions. Selon lui, "le projet doit s'inscrire dans le cadre de l'Eurométrople (NDLR: Lille-Courtrai-Tournai). Car pour la seule ville de Courtrai, ce n'est pas réaliste".

Braine-l'Alleud, où Mini-Europe serait installé au pied de la butte du lion de Waterloo, et le Montenegro sont également candidats.

"Toutes les possibilités restent ouvertes", selon T. Meeùs. Au total, Mini-Europe coûterait 18 millions d'euros. "Les maquettes sont déjà faites et le nom et la marque restent. Cela étant, nous devrons peut-être réduire notre échelle en fonction de la capacité d'accueil des sites de Courtrai et de Braine-l'Alleud. Le prix de vente s'élèverait alors à environ 60% du prix initial", conclut le propriétaire.

 

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK