Météo: après la chaleur estivale, perte de 10 à 13°C en 24h

Le soleil dans un parc liégeois
Le soleil dans un parc liégeois - © RTBF

Ce mercredi cela ne vous a pas échappé, les températures ont été remarquablement élevées avec 30,8°C observés à Kleine-Brogel, 30,6°C à Gand, 29,4°C à Liège, 29,2°C à Charleroi, ou encore 28°C à Ostende.

8 à 13°C en moins en 24h

Ce jeudi avec l'arrivée d'une perturbation pluvieuse, la Belgique a basculé dans de l'air qui s'est nettement rafraîchi par rapport au début de semaine. Selon les régions, on perdra entre 8 et 13°C en l'espace de 24h. 

Maxima observés ce mercredi 17 mai prévus ce jeudi 18 mai
Kleine-Brogel 30,8°C 20°C
Gand 30,6°C 19°C
Anvers 29,9°C 19°C
Chièvres 29,6°C 19°C
Uccle 29,4°C 18°C
Liège 29,4°C 18°C
Charleroi 29,2°C 18°C
Ostende 28°C 16°C

Pas de record

Si ces températures donnaient à la Belgique des airs de Provence, des records de températures ne sont pas tombés. Cela dit on n'était pas bien loin, à deux dixièmes de degrés du record journalier. Puisque le 17 mai 1945, la température atteignait 29,6°C à Uccle contre 29,4°C ce mercredi. 

Il a déjà fait plus chaud bien plus tôt en Belgique. En avril 2007 la mi-avril avait été particulièrement chaude. On avait alors enregistré, entre les 15 et 16 de ce mois, 29°C à Uccle et les 30°C avaient même été dépassés en Campine. 

Des Saints de Glace torrides

Certaines années les Saints de Glace (11-12 et 13 mai) n'avaient de glace que le nom. Ainsi il faisait 31,6°C le 12 mai 1945 à Uccle. 31°C aussi à Uccle durant les Saints de Glace 1998, on avait même enregistré une valeur de 32°C à Anvers. 

Plus chaud à la fin du mois

En toute logique, c'est la fin mai qui connaît en général les températures les plus élevées. En 1922 et 1944 on avait enregistré des températures maximales de 33 à 34°C à Uccle. Des valeurs à prendre avec des pincettes car les conditions de mesure des températures n'étaient pas les mêmes qu'actuellement. 

 

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir