Mesures de sécurité levées à Waregem : le suspect a été arrêté, il était en possession d'un pistolet à air comprimé

Le jeune homme qui était recherché après avoir été aperçu avec ce qui pouvait être une arme dans la haute école Vives de Courtrai a été arrêté à Avelgem, vers 18h, entraînant la levée des mesures de sécurité. "Il s'agit d'un jeune homme de 18 ans qui est connu des services de police et de la justice" a déclaré le parquet de Flandre occidentale à la VRT. "Au moment de son arrestation, il était en possession d'un pistolet à air comprimé, une réplique parfaite d'une vraie arme."

Environ 12.000 personnes ont été appelées à rester à l'intérieur, au centre de Waregem, ce jeudi après-midi. Il s'agissait principalement d'élèves d'écoles primaires et secondaires, mais aussi du personnel du CPAS et de la bibliothèque, de l'académie des Beaux-arts et de la commune. 

La police a reçu ce jeudi matin des signalements faisant état de la présence d'un homme armé aux abords de la haute école Vives à Courtrai. Le campus a entre-temps été fermé et les bâtiments évacués. La police locale et les unités spéciales de la police fédérale pensait qu'il s'était peut-être rendu à Waregem.

Selon la VRT, le suspect habiterait à Waregem et quelqu'un l'aurait reconnu dans la rue cet après-midi. 

"La police locale a reçu ce matin le rapport d'un témoin, qui aurait vu une personne avec un objet, similaire à une arme à feu, dans le bus. Cette personne aurait montré l'arme à feu, mais ne l'aurait pas menacée avec", avait précisé le parquet. "La personne serait descendue du bus près du campus. La police a donc décidé de mettre en place un périmètre de sécurité."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK