Message secret dans une montre de gousset de Lincoln

RTBF
RTBF - © RTBF

Le musée de l'Histoire américaine de Washington a annoncé mardi avoir découvert un "message secret" à l'intérieur d'une montre de gousset du président Abraham Lincoln, un message qu'un joaillier réparateur avait gravé sur le mécanisme.

Le message, gravé sur le mécanisme en or de la montre, évoque le premier coup de feu tiré pendant la guerre de Sécession et se félicite qu'il y ait un président à la tête du pays: "13 avril 1861: Fort Sumter a été attaqué par les rebelles. Dieu merci, nous avons un gouvernement", dit le texte qui court entre les roues crénelées de la montre.

Le texte a été minutieusement écrit et signé par Jonathan Dillon, un artisan réparateur qui avait travaillé sur la montre du président Lincoln, en panne, en avril 1861.

"Lincoln n'a jamais su qu'il portait ce message dans sa poche", a assuré le directeur du musée, Brent Glass. "C'est un détail personnel de l'histoire à propos d'un petit horloger ordinaire qui a eu l'inspiration d'inscrire un événement pour la postérité".

Lincoln avait acheté la montre à un joaillier de Springfield, dans l'Illinois dans les années 1850. Elle est tombée entre les mains du musée plus d'un siècle plus tard en 1958 et le message n'avait pas été remarqué.

Toutefois en 1906, le petit horloger, alors âgé de 84 ans, avait raconté dans un entretien au New York Times se rappeler avoir écrit au stylet à l'intérieur de la montre de Lincoln: "le premier coup de feu est parti. L'esclavage c'est terminé. Dieu merci, on a un président qui va au moins essayer".

(M.S. avec Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK