Menaces sur les militaires: situation sous contrôle, selon le "patron" de l'armée

Le général Marc Compernol
Le général Marc Compernol - © THIERRY ROGE - BELGA

Des militaires belges, dont les photos ont été publiées sur les réseaux sociaux, sont ciblés en Belgique par l’organisation terroriste État islamique. Une enquête est ouverte au parquet fédéral.

Pour le général Marc Compernol, "il faut situer ces menaces dans le contexte général. C’est quelque chose qu’on suit avec nos services de renseignement et de sécurité". Et le patron de l’armée de préciser que les photos qui ont circulé sur Facebook ne sont pas "sensibles".

Contrôles des réseaux sociaux

Les militaires concernés ont été avertis et les mesures de précaution ont été rappelées à tous. Notamment en ce qui concerne l’utilisation des réseaux sociaux. On ne peut pas interdire aux militaires d’utiliser les réseaux sociaux indique le général mais : "Dans le contexte actuel il faut être vigilant en ce qui concerne les contenus publiés".

Ces propos concernent les militaires dans leur vie privée car lorsqu’ils sont en opération, les consignes sont plus strictes et les contenus surveillés par le "renseignement militaire". Mais ces services effectuent aussi sporadiquement des contrôles des réseaux sociaux en dehors de "l’opérationnel" et lorsqu’ils constatent des situations problématiques, les militaires concernés "sont avertis" souligne le général.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK