Mauvais tirage de la Loterie Nationale : "J’ai cru que j’avais gagné 640.000 euros"

Comme chaque soir, un peu après 19h, Philippe Fays retient son souffle lorsqu’il consulte un mail officiel de la Loterie Nationale contenant le tirage du Keno. La plupart du temps, soyons clairs, il est perdant mais apparemment pas ce 19 octobre 2020. Cette fois, la suite des 20 numéros est assez étonnante : 1,2,3,4, … jusque 20.

Bingo ! les chiffres, que Philippe a joué, se trouvent dans cette combinaison. Il fait donc partie des 150 gagnants qui vont empocher la coquette somme de 32.000 euros pour 1 euros investi. Sauf que ce passionné de jeux de hasard n’a pas joué 1 euro sur les numéros gagnants mais 20! " J’ai gagné 640.000 euros ", s’exclame Philippe.  

Il vérifie, revérifie. Tout est correct. C’est alors qu’il décide d’appeler la ligne rouge pour les gagnants. Philippe tombe sur une charmante dame qui, depuis chez elle, ne peut vérifier les affirmations du retraité aux anges. Elle lui dit que la combinaison de 1 à 20 est peu probable mais que le hasard existe. Elle l’invite donc à se présenter le lendemain matin au siège de la Loterie Nationale pour venir chercher son argent.

Entre excitation et joie, Philippe dort très mal. " Je fais des plans sur la comète et me vois déjà au soleil ", confie-t-il. Mais ce matin du 20 octobre, un autre message de la Loterie Nationale arrive sur sa boîte mail. Le courriel annonce que le tirage annoncé la veille est une erreur technique. Les vrais chiffres n’ont plus rien à voir avec ceux que Philippe a joué. Adieu les 640.000 euros !

Dégouté, il va quand même au rendez-vous fixé avec la dame qui s’occupe des gagnants. Sur place, on lui explique qu’il s’agissait d’un test opéré par un fournisseur informatique externe et qu’il y a eu une erreur humaine. Philippe s’en va fâché, certain de ne pas en rester là.

L’heure de rendre des comptes

Contacté par nos soins, le porte-parole de la Loterie Nationale nous confirme la thèse du problème technique. " L’erreur a persisté pendant plus d’une heure. Elle concernait l’affichage des résultats sur notre application, notre site web mais aussi sur nos mails envoyés. Nous avons vite rectifié le tir ", explique Jérémie Demeyer.

Depuis 2019, le tirage du Keno, entre autres, se fait publiquement, place de Brouckère à Bruxelles. Un huissier est présent pour vérifier la bonne tenue de la sélection des boules gagnantes. " Ce 19 octobre, il n’y a eu aucune erreur au moment du tirage. Il n’y a donc aucune raison que les joueurs, qui se sentent lésés, réclament une somme. Ce qui compte d’un point de vue légal, c’est le tirage", ajoute le porte-parole de la Loterie Nationale.

Selon Audrey Van Hamme du magazine Test-Achats, "l’erreur peut se justifier dans certains cas, pour autant que certaines conditions soient remplies: il faut apporter la preuve que l’erreur était inévitable, que les précautions d’usage ont été mises en amont. Il faut aussi prouver que le tirage s’est bien déroulé dans les conditions prescrites". En clair, il faut que la Loterie Nationale argumente et explique ce qu’il s’est passé avec des preuves concrètes.

Philippe, de son côté, a le sentiment d’être le dindon de la farce. Il se voyait riche. A présent, le rêve est déjà bien loin. " Je suppose qu’il y a des assurances en cas d’erreur. J’y ai cru. J’avais les chiffres. Je demande à toucher mon argent ", affirme Monsieur Fays plutôt avec une certaine amertume. A ce stade, une vingtaine de personnes se sont manifestées auprès de la Loterie Nationale pour faire part de leur mécontentement.

2 images
L'annonce reçue par Philippe © Tous droits réservés
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK