Matchs: maintenus en D1, annulés dans les divisions inférieures à D2 à Bruxelles

Le Centre de crise avait demandé l'annulation de tous les matchs prévus ce week-end en première et deuxième divisions du championnat de Belgique à la suite des relèvements successifs de la menace terroriste survenus ces derniers jours.

La Pro League de football a finalement décidé de faire jouer normalement les rencontres de la 16ème journée du championnat de Belgique de division 1 prévues ce samedi et ce dimanche. Le Conseil d'administration du championnat dit attendre d'éventuels arrêtés d'interdiction pour effectivement annuler les matchs.

"Sans autre indication, le Conseil d'administration de la Pro League a décidé à l'unanimité de ne pas prendre une décision d'annulation des sept derniers matches encore à jouer de la 16ème journée de la Jupiler Pro League", précise-t-elle dans son communiqué. "Il constate que le niveau 4 ne concerne que l'agglomération bruxelloise et que hier le concert de Johnny Hallyday au Palais 12 du Heysel a été maintenu."

"La Pro League réitère que les mesures maximales de précaution diffusées auprès des clubs seront respectées et le cas échéant complétées après concertation entre les clubs et les polices locales. Si des menaces précises devaient être connues des autorités, il incomberait à celles-ci de prendre les arrêtés d'interdiction qui relèvent de leurs compétences."

Il est toutefois probable que la fréquentation de stades soit déjà naturellement en baisse ce week-end au vu du contexte.

Matchs annulés pour les divisions inférieures à D2

L'Union belge de football a toutefois pris la décision d'annuler tous les matchs des divisions inférieures à la D2 dans la Région bruxelloise.

Quant au football amateur et aux équipes de jeunes, l'Union se penche actuellement sur la question.

Le niveau d'alerte terroriste a ainsi été relevé à 4 en Région bruxelloise dans la nuit de vendredi à samedi, ce qui correspond à une menace "sérieuse et imminente", tandis que le niveau 3, qui fait état d'une menace "possible et vraisemblable", reste en vigueur sur le reste du territoire.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK