Matchs de tennis truqués : une sixième personne placée sous mandat d'arrêt

Matchs de tennis truqués : une sixième personne placée sous mandat d'arrêt
Matchs de tennis truqués : une sixième personne placée sous mandat d'arrêt - © YORICK JANSENS - BELGA

Une sixième personne a été placée sous mandat d'arrêt dans le cadre d'une instruction concernant une organisation criminelle belgo-arménienne qui aurait activement corrompu des joueurs de tennis professionnels de 2014 à aujourd'hui. Elle a été inculpée de corruption, de blanchiment d'argent, de faux en écriture, d'appartenance à une organisation criminelle et pour infraction à la législation des jeux d'hasard, indique jeudi le parquet fédéral.

Dans ce dossier, cinq personnes avaient déjà été placées sous mandat d'arrêt et inculpées de corruption, de blanchiment d'argent, de faux en écriture ainsi que d'appartenance à une organisation criminelle. Lors des perquisitions menées, notamment, en Région bruxelloise le 5 mai dernier et qui ont conduit à leur interpellation, environ 250.000 euros ont été saisis. Plusieurs supports et documents ont également été emportés pour analyse.

L'organisation criminelle belgo-arménienne dont font partie les inculpés, aurait activement corrompu des joueurs de tennis professionnels de 2014 à aujourd'hui. Son objectif était de truquer le résultat préalablement convenu de matchs dans le but de parier sur ces matchs en connaissant le résultat, augmentant ainsi frauduleusement les gains des paris. Les matchs visés concernent ceux des circuits "Future" et "Challenger".

Les membres de l'organisation utilisaient de l'argent mis à leur disposition dans des bureaux de pari afin de miser sur des matchs de divisions inférieures à l'étranger pour lesquels les gains ne sont pas très élevés (5.000 à 15.000 dollars).

13 personnes interpellées pour corruption de joueurs de tennis professionnels au JT 19h30 du 05/06/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK