Maroc : le journaliste et militant Omar Radi condamné à six ans de prison

Une cour de Casablanca a condamné lundi le journaliste et défenseur des droits humains Omar Radi à six ans de prison dans une double affaire d'"espionnage" et de "viol" à l'issue de son procès, a constaté une journaliste de l'AFP.


►►► À lire aussi : Maroc: Omar Radi demande l’aide des Nations-Unies contre sa détention "arbitraire"


 

L'enquête pour "espionnage" avait été ouverte fin juin 2020 après la publication d'un rapport d'Amnesty International affirmant que le téléphone de M. Radi avait été piraté via le logiciel Pegasus de la firme israélienne NSO. Celle-ci est mise en cause dans une nouvelle enquête d'un consortium de médias internationaux qui a fait état d'une liste de personnalités potentiellement ciblées par le logiciel sur laquelle figure le nom de M. Radi.

 

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK