Margaret Thatcher selon ses propres mots

Margaret Thatcher en 2002, lors de parution de son livre "Statecraft"
2 images
Margaret Thatcher en 2002, lors de parution de son livre "Statecraft" - © AFP PHOTO/FILES/HUGO PHILPOTT

Toutes les convictions et la détermination de "Maggie", celle qui fut le chantre d'un libéralisme débridé mais surtout une femme de poigne, résumés en quelques lignes.

Tout au long de sa vie, Margaret Thatcher a toujours été connue pour son franc-parler. Elle suscitait autant l'admiration des siens que l'animosité de ses opposants, à travers ses discours engagés, qui ne laissaient jamais indifférent. 

Nous avons scanné le web pour vous offrir le meilleur de ces petites phrases qui ont valu à la Dame de fer, son surnom mais aussi sa réputation.

  • "En politique, si vous voulez des discours, demandez à un homme. Si vous voulez des actes, demandez à une femme" extrait interview avec un journaliste à propos des femmes politiciennes - 1975
  • "Je veux récupérer notre argentà l'issue d'un sommet européen où l'Angleterre estimait payer plus qu'elle ne reçoit du budget européen - 1979
  • "Un monde sans armes nucléaires serait moins stable et plus dangereux pour nous tousau sommet de Reykjavik à propos de la suppression des armes nucléaires offensives - 1986 
  • "Vous changez le cap si vous le voulez. La dame n'est pas du genre à faire marche arrière" en réponse aux attaques des journalistes à la conférence annuelle du parti conservateur - 1980
  • "Je n'ai jamais oublié que l'objectif inavoué du socialisme – municipal ou national – était d'accroître la dépendance. La pauvreté n'était pas seulement le sol nourricier du socialisme : elle en était l'effet délibérément recherché" martèlera souvent celle pour qui s'est battue sans relâche contre les "tous-puissants syndicats"
  • "Guérir les Britanniques du socialisme était comme essayer de soigner une leucémie avec des sangsues" écrira-t-elle dans ses mémoires - 2002
  • "Etre puissant, c'est comme être une femme. Si vous avez besoin de le dire, c'est que vous ne l'êtes pas", dira, dans les année 80, la première femme à diriger une grande démocratie d'occident
  • "Vous pouvez avoir à livrer la même bataille plus d'une fois pour la gagnerà propos de la guerre des Malouines, qui a forgé son image de femme intransigeante - 1982

    Et enfin, dans le même contexte, sans doute sa sortie la plus célèbre et celle qui la représente le mieux :
  • "Je suis pour le consensus. Le consensus sur ce que je veux faire"

Et si ce n'était pas assez, plus encore sur le Huffington Post.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK