Marche pour le climat: "Le combat s'annonce long et difficile, mais nous ne lâcherons rien"

Marche pour le climat: "Le combat s’annonce long et difficile, mais nous ne lâcherons rien"
Marche pour le climat: "Le combat s’annonce long et difficile, mais nous ne lâcherons rien" - © SEBASTIEN BOZON - AFP

Des milliers de manifestants pour le climat ont rejoint l’Esplanade Solidarnosc, face au Parlement européen, dimanche vers 15h. Le collectif organisateur « Rise for Climate Belgium » y a pris la parole, exigeant des politiques « des actes forts et ambitieux contre le réchauffement climatique ».

« L’humanité fait face au plus grand défi qu’elle n’a jamais eu à relever depuis son existence sur Terre. Il faut absolument faire plier les dirigeants. Nos actions vont se multiplier. La radicalité se dessine comme une nécessité », ont déclaré les organisateurs, face à la foule de manifestants. « Le combat s’annonce long et difficile, mais nous ne lâcherons rien », ont-ils ajouté.

Quelque 70.000 personnes, selon le comptage officiel de la police, ont bravé la pluie pour réclamer des mesures politiques contraignantes face au réchauffement climatique galopant.

Parmi les marcheurs, engoncés dans plusieurs couches de vêtements, nombreux agitaient banderoles et pancartes sur lesquelles on pouvait lire : "No time to waste", "Stop aux voitures de société", "Act now" ou encore " "Si tu ne le fais pas pour toi, fais-le au moins pour les autres".


►►► Relisez notre direct de la marche pour le climat en cliquant ici


Certains sont venus à vélo, d’autres avec de très jeunes enfants. De nombreux mouvements de jeunesse étaient également présents, à l’instar de quelques centaines de « gilets jaunes » venus réclamer des politiques « à long terme socialement justes ». « On n’espérait pas autant de monde, c’est fantastique », a réagi Kim Lê Quang, de Rise for Climate Belgium. « Tant qu’il n’y aura pas d’avancée significative, la mobilisation continuera ».

Alors que la queue du cortège se trouvait à Arts-Loi vers 16h, des milliers de personnes assistaient, sur l’Esplanade Solidarnosc, aux discours et concerts qui doivent se poursuivre jusqu’à 18h.

Plus de 65.000 personnes avaient déjà défilé pour la planète à Bruxelles le 2 décembre, au premier jour de la COP24 qui s’ouvrait en Pologne, grand rendez-vous international pour discuter de la lutte contre le changement climatique.


►►► À lire aussi : Concernant la crise climatique, "la Belgique est un des plus mauvais élèves au niveau européen"


Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK