Marc Van Ranst, médecin très critique à l'encontre du Vlaams Belang, bloqué sur Twitter

Marc Van Ranst, médecin très critique à l’encontre du Vlaams Belang, bloqué sur Twitter
2 images
Marc Van Ranst, médecin très critique à l’encontre du Vlaams Belang, bloqué sur Twitter - © DIDIER JOURET - BELGA

Le compte Twitter de Marc Van Ranst, le virologue qui donne souvent son opinion critique sur la politique belge via les réseaux sociaux, a été mis hors ligne depuis jeudi. Vendredi, c’est au tour de son compte Facebook de se faire censurer pour une période de 30 jours.

"Je n’ai aucune idée de ce qui s’est passé. Je n’ai reçu aucun message de la part de Twitter", déclare le médecin dans les médias néerlandophones. L’homme soupçonne plusieurs utilisateurs " d’extrême droite " d’avoir signalé son compte. "Il s’agit d’une action de l’extrême droite pour réduire au silence les opposants", a-t-il écrit sur Twitter via un autre compte. "C’est une action coordonnée du Vlaams Belang Jongeren et si Bart Claes (le président national des jeunes du Vlaams Belgang) dit ne rien à voir avec ça. Il ment" complète Marc Van Ranst.

Bart Claes, contacté par Het Laatste Nieuws, nie quant à lui l’existence d’une attaque coordonnée, bien qu’il ait confirmé qu’il avait personnellement signalé le compte. " Marc Van Ranst, qui compare les électeurs du Vlaams Belgang avec des animaux, n’appartient pas à Twitter ", a-t-il twitté.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK