Manquer les derniers jours d'école pour partir en vacances: que risque l'élève?

Manquer les derniers jours d'école pour partir en vacances: que risque l'élève?
Manquer les derniers jours d'école pour partir en vacances: que risque l'élève? - © Tous droits réservés

C’est très tentant : profiter de son lieu de vacances fin juin, avec le soleil déjà présent, mais sans la cohue des touristes et souvent à des prix plus abordables. Oui, mais voilà, avec des enfants en âge scolaire, ce n’est pas possible. Pour eux, les vacances commencent le 30 juin, pas avant. Pourtant de nombreuses familles enfreignent la règle. Que risquent-elles ?

L'obligation scolaire commence à six ans. En primaire, un enfant peut comptabiliser maximum 9 demi jours d'absence injustifiée, autrement dit l'équivalent d'une semaine de cours. Au-delà de ce quota, la direction contacte la Fédération Wallonie-Bruxelles pour une médiation. Dans les cas extrêmes, il y a un risque de redoublement ou de transmission du dossier au parquet. Mais cela est rarissime.

En général, une certaine tolérance est de mise... dans les limites du raisonnable.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK