Manifestation générale du 31 mai: quels impacts sur notre quotidien ?

L’appel à la manifestation générale de la CSC, tant francophone que flamande, et le mot d’ordre de grève lancé par la CGSP dans les services publics wallons et bruxellois promettent des perturbations dans de nombreux secteurs. La mobilité en sera sans aucun doute la première victime.

Transports en commun

Le rail, déjà touché depuis quelques jours en Wallonie, sera probablement totalement paralysé aussi bien en Flandre qu'en Wallonie dès 22 heures ce lundi soir, jusqu'à 22 heures ce mardi soir.

Plus globalement, les TEC, la STIB et De Lijn connaîtront de grosses perturbations dans tout le pays. Tous recommandent aux usagers de trouver des solutions alternatives.

Belgocontrol n’exclut pas non plus une perturbation du trafic aérien.

Administrations et bpost

Les administrations et bpost pourraient être largement impactés par cette grève.

Cela concerne autant les services publics fédéraux que les administrations communales et provinciales par exemple.

Hôpitaux

Les hôpitaux devraient fonctionner normalement avec quelques perturbations possibles le plus souvent liées aux problèmes de transports.

Enseignement

L’impact sera moindre dans les écoles, qu'elles fassent partie du réseau officiel ou du libre.

Les enseignants qui feront grève seront couverts, mais aucun appel des syndicats n'a été lancé en ce sens. L'accueil sera garanti et la proximité des examens devrait pousser les enseignants à être présents.

Le secteur privé

De nombreuses entreprises, notamment Proximus ou le secteur bancaire, recommandent le télétravail à leurs employés.

Beaucoup optent aussi pour le co-voiturage, d’autres ont tout simplement pris congé.

Rassemblement à Bruxelles

Le rassemblement pour la manifestation nationale de ce mardi est prévu à partir de 9 heures à la gare du Nord. Le cortège démarrera à 11 heures.

Des rassemblements sont également prévus dans différentes villes du pays comme à Gand côté flamand, Mons, Namur, Liège ou encore Wavre, laquelle porte toute la symbolique de son bourgmestre en titre, Charles Michel.

Il est difficile à ce stade d'évaluer l'impact de cet appel à la manifestation et à la grève des services publics. En dehors des personnes réquisitionnées, toutes peuvent choisir de se croiser les bras étant couvertes par leur syndicat.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK