Manifestations contre la réforme des pensions: les transports perturbés

Le dépôt TEC de La Louvière, ce mardi matin.
4 images
Le dépôt TEC de La Louvière, ce mardi matin. - © RTBF

La journée d'actions organisée par le front commun syndical (CSC-FGTB-CGSLB) contre les plans du gouvernement fédéral en matière de pensions a des répercussions sur les transports en commun.

Des actions et d'autres rassemblements sont également prévus en Wallonie avec, à la clé, des perturbations, notamment, dans les transports en commun. Le point de la mi-journée sur les embarras des réseaux de transports en commun dans le pays.

Les transports en commun perturbés

Selon les premières informations, seuls 25% des bus roulent en Wallonie. 

À Bruxelles, les métros de la ligne 1 prolongée jusqu'à Erasme sont les seuls à circuler. Cette situation va perdurer toute la journée, selon la Stib. Les bus Tec et De Lijn sont également fortement perturbés.

Du côté des métros de la ligne 1, ils roulent avec une prolongation jusqu'à Erasme. Les autres lignes de métros ne sont pas desservies mais des navettes de bus effectuent la liaison entre Simonis et De Brouckère. Huit lignes de trams (3, 4, 7, 8, 9, 51, 82 et 92) et huit lignes de bus (20, 21, 29, 34, 71, 78, 87 et 95) sont également en fonction ce mardi.

Dans le Brabant wallon, "71% des parcours sont assurés et 66% des lignes sont impactées", préviennent les Tec.

Dans la zone de Charleroi, les métros circulent mais seuls 12% des services sont assurés au dépôt de Jumet, 2% au dépôt de Genson, 15% au dépôt d'Anderlues et 13% au dépôt de Nalinnes, d'après le site internet des Tec actualisé à 9h45.

Dans le reste du Hainaut, à 7h, 34% des bus circulaient à Mons, 19% dans le Borinage et 12% dans le Centre contre une majorité (77%) des bus en service dans le Hainaut occidental.

En province de Liège, aucun bus n'est sorti à Seraing et seulement 5% dans le Condroz et 19% à Liège. A Verviers et alentours en revanche, 63% des bus circulent. A Eupen et dans les Fagnes, 30% des services sont assurés, ainsi que 19% en Hesbaye.

En province de Namur, 43% des bus roulaient normalement à 10h00. En province de Luxembourg, cette proportion s'élève à 78%.

En Flandre, c'est dans le Brabant flamand, à Anvers ainsi qu'à Gand que les transports en commun De Lijn sont les plus perturbés.

Les trains de la SNCB ne sont eux pas impactés par les actions syndicales.

A noter qu'en raison de la manifestation de ce matin à, 11H15, la circulation automobile sera aussi compliquée à Bruxelles. À Bruxelles, certains axes sont bloqués à la circulation : la rue Ravenstein, le tunnel Saint-Lazare, la rue de Loxum, le Boulevard de l'Impéractrice, le Boulevard Berlaimont et le Boulevard Pachéco. 

À Namur, on relève des ralentissements sur l'Avenue Baron L. Huart et l'Avenue Comte de Smet de Nayer.

Enfin, à Liège, les embarras de circulation gravitent autour de la Place Saint Lambert, du quai Saint Léonard et du quai de Maastricht.

Les services et entreprises se mobilisent aussi

A Liège, la FGTB a appelé à une grève générale avec des perturbations à la poste, dans les administrations, dans certains hôpitaux et dans certaines entreprises comme Arcelor ou la FN. A Bruxelles , certaines écoles et crèches seront également  touchées avec parfois juste un accueil minimum prévu.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK