Manifestation des gilets jaunes: inquiétude chez les commerçants de la capitale

Ce samedi matin, à Bruxelles, selon notre journaliste sur place, autorités et commerçants retiennent leur souffle. A la porte de Namur, les devantures de nombreux magasins le long de l'avenue de la Toison d'or et du boulevard de Waterloo ont été protégées avec des panneaux de bois. Les commerçants sont inquiets de la possible manifestation de gilets jaunes. Et pour cause, les deux derniers samedis, les rassemblements avaient dégénéré provoquant de nombreux incidents et dégradations de matériel public mais aussi de vitrines de magasins.

Galerie Toison d'or sous tension

Alain Gagnaire, le président de l'association des commerçants de la galerie Toison d'or est en contact permanent avec la police. Si la manifestation devait mal tourner, il préviendra la police et baissera les volets de la galerie pour la fermer au public. Ce qu'il craint surtout en cette période festive de Noël, c'est une baisse drastique du chiffre d'affaires.

A Art/Loi, le calme avant la tempête?

Du côté d'Art-Loi, où s'étaient concentrés les échauffourées, la dernière fois, le patron de la librairie Filigrane a ouvert ses portes. C'est le calme avant la tempête. Lors de la dernière manifestation, des gilets jaune avaient fait irruption dans son commerce, il avait eu très peur. Aujourd'hui, il a engagé des vigies supplémentaires pour veiller à la sécurité. Il craint, lui aussi, pour son chiffre d'affaires.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK