Manger à l'intérieur, travail en présentiel, ouverture des salles de sport : voici tout ce qui change ce mercredi 9 juin

"Nous nous sommes résolument tournés vers l'avenir et l'été", avait annoncé Alexander De Croo lors de la conférence de presse qui a suivi le Comité de concertation du 4 juin. Les premiers assouplissements deviennent effectifs à partir de ce mercredi. 

Pendant la conférence de presse, le Premier ministre a annoncé quelques changements qui vont modifier notre vie quotidienne.

1. Le travail 

Le Comité de concertation a confirmé la première étape de son plan "été" en matière de télétravail. Désormais, le retour en présentiel est autorisé un jour par semaine maximum. Pour le reste du temps, le télétravail reste obligatoire. 

"Ces assouplissements sont nécessaires pour stimuler la relance de notre économie et pour garder le lien entre les travailleurs et l’entreprise", avait réagi la Fédération des entreprises de Belgique (FEB).

2. Après le boulot, au resto ou en terrasse jusqu'à 23h30

Les cafés et les restaurants pourront à nouveau accueillir des clients à l’intérieur. Un arrêté ministériel encadre ces réouvertures avec un protocole assez strict: distance d'un 1,50 m entre les convives de tables différentes, quatre personnes par table, port du masque, etc.

Le Comité de concertation s'est mis d'accord sur une heure de fermeture unique. Ce sera 23h30, qu'il s'agisse de terrasses ou d'espaces intérieurs.  

Le Comité de concertation a aussi accepté que les établissements du secteur Horeca ouvrent leur porte à 5 heures plutôt que 8 heures. Cela devrait permettre aux hôtels, notamment, de servir des petits-déjeuners.


►►► A lire aussi : Le Coronavirus a remis les jeunes face à la mort : "Je me suis fait beaucoup de souci pour mes proches"


3. Le temps libre : enfin de retour à la salle de sport

Les clubs de fitness pourront donc rouvrir comme prévu, moyennant le respect des protocoles fixés pour le secteur. 

Ainsi, en tout ce qui concerne la "pratique non professionnelle du sport", on pourra à nouveau prévoir des activités en intérieur et en extérieur avec un maximum de respectivement 50 personnes et 100 personnes, à l'exception des sports de contact.

Dans les salles de sport, il faudra suivre un protocole rigide quant à la ventilation des locaux et utiliser également un appareil de mesure de la qualité de l'air. 

4. A Bruxelles, bas les masques !

Le port généralisé du masque sera levé à partir du 9 juin dans la région de Bruxelles-Capitale. Il reste obligatoire toutefois dans les lieux très fréquentés, à l’intérieur des commerces et dans les transports en commun. En ce sens, chaque bourgmestre va décider quels sont les lieux où le masque sera obligatoire en fonction de la fréquentation.

L’interdiction de consommer de l’alcool dans l’espace public de 22h à 5h du matin sera également levée.


►►► A lire aussi : Combien de vaccinés contre le Covid-19 dans votre commune ? Suivez la situation au jour le jour (cartes interactives)


5. Inviter des amis chez soi, aller à des fêtes et des réceptions, 

Désormais, "chaque foyer pourra recevoir quatre personnes à l’intérieur (enfants non compris)", signale-t-on sur info-coronavirus.be.

Quant aux fêtes et aux réceptions, elles pourront accueillir jusqu'à 50 personnes à l'intérieur. Pour le reste, ce sont les protocoles fixés pour l'Horeca qui restent de mise. 

6. La culture, le cinéma et les événements

Dès ce mercredi, les événements du genre représentations culturelles, spectacles, compétitions sportives peuvent avoir lieu avec des jauges: maximum 200 personnes ou jusqu'à 75% de la capacité de la salle en intérieur, avec port du masque obligatoire. En extérieur, on garde le masque mais on élargit à 400 personnes. 

Les cinémas vont également rouvrir leurs portes: le centre du cinéma et de l'audiovisuel a même mis à disposition des places à 1 euro. Bowlings, salles de jeux électroniques et casinos peuvent à nouveau rouvrir. Pour les activités en intérieur dans les parcs naturels ou animaliers, les plaines de jeux, les solariums sans personnel, la reprise est actée aussi, moyennant des protocoles de ventilation.

7. Vie associative, camps des jeunes, mariages, funérailles

En ce qui concerne les activités et les camps de jeunes ou les activités menées dans le cadre de la vie associative, il est possible de se réunir jusqu'à 50 personnes, mais sans nuitée. Les autorités recommandent toutefois un testing préalable. 

Pour les services de culte, les mariages et les funérailles, la jauge autorisée est de 100 personnes à l'intérieur et de 200 à l'extérieur.

Même les manifestations sont autorisées, mais en suivant un parcours défini au préalable et avec une jauge de 100 personnes.

Voyages, brocantes, bulle sociale : voici à quoi s'attendre

Les voyages

Le Comité de concertation a également précisé les conditions pour les voyages à partir du 1er juillet, date à laquelle le Corona pass entrera en vigueur. Jusque-là, les règles actuelles perdurent.


►►► A lire aussi : Un voyage prévu en juin, juillet ou août ? Quelles démarches ? Vacciné ou pas, ça change quoi ? Les réponses aux questions que vous vous posez


Marchés, brocantes et foires

Il a été décidé que tous les assouplissements liés aux marchés et aux brocantes sont reportés au prochain comité de concertation, prévu initialement pour le 11 juin et finalement reporté d'une semaine. Une décision qui ne ravira pas les forains, déjà furieux la semaine dernière.

La suspension du contrôle du nombre de personnes et les plans de circulation étaient sur la table.

La bulle sociale va-t-elle éclater ? 

Actuellement, les contacts sociaux des Belges sont encore limités. Tout cela est régi par une loi et permet à la police de contrôler et de sanctionner les contrevenants.  

Toutefois, avec l'amélioration des conditions sanitaires, le Comité de concertation choisit de miser sur le civisme des Belges.  Il n'y aura plus d'obligations mais des règles de base qu'il sera recommandé de suivre.  La question de la bulle sociale et de son avenir seront abordés plus largement lors du prochain Comité de concertation.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK